CRISE ALIMENTAIRE :  La SONAGESS  vole. au secours des personnes vulnérables 

0
1034
Présidium de la conférence de la SONAGESS
Sans pour autant parler de crise alimentaire généralisée, il sied à la société nationale de gestion de stock de sécurité alimentaire (SONAGES) de rappeler que plus de 132 000 personnes sont en situation de crise alimentaire permanente. Le déficit céréalier est estimé à plus de 67 tonnes. Cependant fidèle a sa vocation, L’institution se dit prête à juguler le phénomène ou du moins à accompagner les couches les plus vulnérables. Pour ce faire ,une conférence à été jugée nécessaire et c’est  ce 20 février 2018 au ministère de l’agriculture pour montrer le bien fondé de sa mission, les moyens matériels et humains mis en œuvre, la stratégie adoptée pour la réussite de sa mission.
Le public à la conférence
Le public à la conférence

Un  accompagnement de l’État à auteurs de 25 milliards est envisagé pour l’acquisition de 95 mille tonnes de céréales. Toute fois la SONAGES souhaite une plus grande implication des élus locaux qui ont toujours été à leur côté. Aussi à la veille citoyenne pour une meilleure gestion des stocks alimentaires disponibles dans les points de vente de céréales pour les personnes vulnérables.

Aimé Roger Kabore DG de la SONAGESS
Aimé Roger Kabore DG de la SONAGESS

Justement par-rapport aux points de ventes,  l’appellation boutique témoin devient point de vente de céréales aux personnes vulnérables.

Cela pour dire que l’accent sera mis pour servir vraiment les personnes vulnérables.
Le Directeur générale Mr Kaboret assure que des études ont été diligentées pour identifier d’une par les zones à risque et d’autre part servir les personnes vulnérables.
Qui est donc la personne dite vulnérable ? Pour Aimé Roger Kaboret DG de la SONAGES : « La personne vulnérable, c’est quelqu’un qui ne peut pas couvrir ses besoins alimentaires au cours d’une année ni par sa production ni par les ressources financières dont elle dispose ».
La SONAGES s’engage donc à accroître le nombre de ses points de vente de 138 à 250 pour accroître la résilience de ces personnes vulnérables. Cependant il ne sera autorisé à vendre qu’ un sac par personne.
Invite a alors été faite au public à veiller pour une bonne gestion des céréales afin qu’elles  parviennent  effectivement aux personnes qui sont vraiment dans le besoin c’est à dire qui s’inscrivent dans la vulnérabilité.
HAMADOU OUEDRAOGO/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.