Hadj 2018-2019 : un nouveau comité en charge du suivi installé

0
1148
Le Comité de suivi du hadj
Le mardi 20 mars 2018, un comité en charge du suivi du hadj 2018-2019 a été officiellement installé par le ministre de l’Administration territoriale. Fort de 17 membres, ce comité est chargé de recruter les agences de voyage, les compagnies aériennes et veiller au bon séjour des pèlerins sur la terre sainte de Médine.
Le Comité de suivi du hadj
Le Comité de suivi du hadj

Les difficultés font toujours légion quant à l’organisation du 5e pilier de l’Islam au Burkina Faso. Pour minimiser au maximum les désagréments, les autorités veulent accélérer les activités en vue de la réussite du Hadj. C’est pourquoi ce mardi 20 mars 2018, le ministre en charge de l’Administration du territoire a installé manu militari un comité de suivi du pèlerinage.

Moumouni Ilboudo Zoundi Président du comité de suivi du hadj
Moumouni Ilboudo Zoundi Président du comité de suivi du hadj

Moumouni Zoundi est le nouveau Président du comité de suivi du hadj 2018-2019. Il s’agit pour le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Simeon Sawadogo, de minimiser au maximum les difficultés que l’on rencontre dans l’organisation du hadj.
Ainsi, l’installation du nouveau comité composé de 17 membres, doit recruter les agences de voyage, sélectionner les compagnies aériennes pour le transport des pèlerins. En plus de cela, le comité doit veiller au logement, a l’alimentation des pèlerins burkinabè. Un autre aspect sur lequel le ministre est revenu c’est l’épineuse question de la santé des pèlerins. M. Sawadogo a souhaité qu’elle soit prise cette année, plus au sérieux pour éviter les morts par dizaine des pèlerins burkinabè.

En entendant la prise de l’arrêté portant composition du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque, édition 2018-2019, le comité est composé comme suit : Président Moumouni Zoundi, représentant de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina Faso. Superviseur Ousmane Sanou, représentant du ministre de l’Administration du territoire.
Le premier rapporteur, représentant le Secrétariat Permanent du suivi des pèlerinages Religieux, Adama Sawadgo. Le deuxième rapporteur répond au nom de Tibo Moumouni Ouedraogo. Il représente la Fédération des Associations Islamiques du Burkina avec Boukary Traoré Inoussa Ouedraogo, Hamidou Kaboré et Kassoum Kaboré.

Les membres quant à eux sont composés de Amidou Balima, Ousmane Compaoré du ministère en charge de la Sécurité. Barry Souleymane, Issa Maiga du ministère des Affaires étrangères. Le ministère chargé du Tourisme est représenté par Boukary Taho. Celui en charge des Transports et des Finances sont respectivement Moustapha Nignan et Salifou Zanga. Moussa Ouedraogo représente le ministère de la santé et Alassane Traoré représente le ministère de la Communication.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.