Miss Universités 2018 : Une Aida succède à une autre

0
1233
Dans la soirée du 7 Avril 2018, elles étaient 20 candidates en liste pour la couronne de Miss Universités 2018. Après une compétition rude et acharnée, le verdict est tombé. C’est Aida Ouédraogo qui succède à une autre Aida Sidibé.

Elles sont jeunes, belles, intelligentes et glamour et surtout motivées. Les participantes au concours n’ont pas lésiné sur leur charme pour conquérir le public. Le passage en tenue traditionnelle a été

Les 20 candidates en liste pour la couronne de Miss Universités 2018
Les 20 candidates en liste pour la couronne de Miss Universités 2018

l’occasion de se présenter individuellement et de s’exprimer en langue nationale. De ces langues, nous retenons le mooré, le bobo, le dagara, le dioula ou encore le fulfuldé.

En effet, il fallait respecter les règles imposées par le jury précisément le sourire, l’intelligence, l’allure, et la forme physique. Selon Hubert Yaméogo, membre du jury, pour les départager, cela n’a pas été facile. « Mais certaines d’entre elles ont su mettre la barre plus haute », a-t-il dit. À l’issue de la 1ère manche, 10 sont retenues pour la suite.
La styliste ivoirienne Touchamy a laisser sa marque en habillant les candidates. Le défilé de mode de Juliette Ouédraogo dit Julio Design avec sa collection Séduction n’est pas resté en marge de l’art vestimentaire.

L’un des moments les plus attendus est le speech. Ici, l’art oratoire prend tout son sens. La candidate doit convaincre l’opinion en 45 secondes sur le thème de l’émigration. C’est finalement la candidate à la culotte noire parmi les 19 candidates en culotte verte, Aida Ouédraogo qui est couronnée Miss Universités 2018 avec 75,13 points sur 100, suivie de Anasiratou Seck, première dauphine avec 73,75 points sur 100, toutes de l’IAM. Nadège Tanou de Aube nouvelle de Bobo-Dioulasso est deuxième dauphine avec 72,25 points.
« Le tailleur a mal pris les mesures. Je me suis retrouvée avec une petite culotte, je ne pouvais pas mettre. Je me suis mise à pleurer. Une de nos tatas (celle qui nous encadrait) avait un collant et était obligée de me le donner. C’est pourquoi suis sortie en collant noir », explique Aida Ouédraogo sur la différence de sa culotte par rapport aux autres candidates. Elle ajoute que ce n’était pas une expérience facile car elle a voulu renoncer en se comparant aux autres candidates, qui dit-elle, étaient « vraiment à la hauteur. Quand ils m’ont appelée, je suis tombée parce que je ne croyais pas. Suis couronnée Miss ce soir. Je n’ai pas de mots, je rends grâce à Dieu ».

Aida Ouedraogo, désormais l’ambassadrice de la beauté universitaire, remporte la somme de 3 millions de F CFA du comité d’organisation, 2 millions de F CFA du réseau ONATEL et un million de FCFA de Beaufort avec des pagnes Woodin.
La première dauphine Anassiratou Seck gagne la somme de 750.00 F CFA du comité d’organisation, 250.000 F CFA du réseau ONATEL et aussi des pagnes woodin. Et la deuxième dauphine remporte la somme de 500.000 FCFA du comité d’organisation, 250.000 FCFA de l’ONATEL et des pagnes Woodin.
En plus de ces trio, Leslie Thio est couronnée Miss du public et remporte la somme d’un million de FCFA , un smartphone, 25 000 FCFA de crédit ONATEL et un compte mobicash.

Justin .O/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.