15e édition du SIAO : des innovations majeures pour maintenir le cap

0
1295
Le présidium du point de presse, le Ministre Harouna Kaboré (au milieu)
La 15è édition du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) est prévue du 26 octobre au 04 novembre 2018 à Ouagadougou. Les objectifs visés, des innovations majeures, afin de relever le défi de l’organisation. Le Directeur général du SIAO en compagnie du ministre du Commerce et de l’Artisanat ont tenu un point de presse ce mardi 24 avril 2018 pour donner l’information.
Femmes et Hommes des médias
Femmes et Hommes des médias

A 6 mois de l’activité, des petits plats sont mis dans les grands pour relever les défis de réussir l’évènement, rassure Dramane Tou, Directeur général du SIAO. Pour cette édition, le contenu des activités n’a pas connu de changement capital. Il sera composé de rencontres d’affaires, de séminaires, d’ateliers et de fora. En plus de ceux-ci, ajoute M. Tou, une animation culturelle est prévue pour donner plus de vitalité au Salon. Aussi, il y aura une journée destinée au pays invité d’honneur, un espace de restauration et ludique destiné aux enfants. L’information a été donnée ce mardi 24 avril 2018 par le Directeur général du Salon au cours d’un point de presse.

Le DG du SIAO, M. Tout Dramane
Le DG du SIAO, M. Tout Dramane

« Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique », c’est sous ce thème que se tiendra la 15e édition du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO). Près de 3500 participants, 250 acheteurs professionnels, 27 pays sont attendus au SIAO 2018. Dans l’objectif de rendre plus attractif le SIAO, des innovations sont prévues pour la 15 édition de la biennale de l’artisanat africain. « Je m’engage pour l’artisanat africain », est l’innovation majeure de cette édition. Il s’agit, à en croire, le DG du SIAO, d’organiser des visites groupées de personnalités et personnes par groupes socioprofessionnels pour contribuer à une meilleure connaissance du secteur de l’artisanat. La mise en compétition pour la première fois, du prix du ministre en charge de l’Artisanat dénommé « Prix de l’excellence pour la transformation et la promotion des produits locaux », est aussi une innovation majeure.

Pour ce qui concerne les conditions de participation au Salon, le Directeur général du SIAO indique que le coût de location d’un stand de 9 mètres carré dans un pavillon climatisé, artisan individuel 700 000 francs CFA, stand pays zone Afrique remonte à 1 million de francs CFA. Pour les institutions financières et portuaires, il faut débourser la somme 2 millions de francs CFA. Pour ce qui est du coût de location d’un stand ventilé de 9 mètres carré, il est de 300 000 francs CFA. Les paiements se font en ligne et par transfert. La date limite d’inscription est prévue pour le 31 juillet 2018.

D’après le ministre du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, les acquis du SIAO doivent être consolidés. Pour cela, le système d’accréditation qui a été implémenté en ligne en 2016, sera reconduit déclare le ministre. En sus, afin de réduire les longues files d’attentes, le paiement des titres d’accès au site peut se faire par Airtel money. Enfin, pour mieux faire la promotion des potentialités artisanales des 13 régions du pays, M. Kaboré indique qu’il y aura des pôles des régions du Burkina Faso.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.