Aid el Kébir 2018 : « Après la célébration, tout musulman doit continuer à faire des invocations à Allah pendant 3 jours. » El Hadj DEME Hatimi.

0
921
El Hadj DEME Hatimi
El Hadj DEME Hatimi, 2ème Vice Président de la communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF), président par intérim nous exprime ses sentiments, et les obligations de tout musulman après la célébration de l’Aïd el Kébir. C’était le 21/ 8/18 à la place de la Nation.

IMG-20180822-WA0011Pour El Hadj DEME, c’ est un sentiment de joie, qui l’anime un sentiment, de rappel, et un sentiment de piété envers Allah. .& Comme vous le savez, .c’est un jour ou Abraham s’est vu en songe entrain d’ immoler son fils Ismaël, et Allah a sauvé ce fils par un bélier. Donc c’est la réelle commémoration de cette journée& .

En ce qui concerne les caractères de cette fête, il est d’obligation d’ adorer Allah après la célébration officielle. Pour lui cest le caractère d’adoration de cette fête, qui consiste que chaque musulman après les prières obligatoires doit faire des invocations, et cela durant 3 jours.

Un autre caractère concerne le partage le jour de la fête. &tout ce que nous avons comme viande, tout ce que nous aurons comme nourriture, il est recommandé de le partager avec les voisins, avec tous les autres, c’est aussi le caractère social de cette fête&. conseille El Hadj DEME

Comme supplications, pendant la prière nous avons demandé à Allah pour notre pays, la paix d’abord , une bonne pluviométrie, la concorde nationale., la sécurité. & Quand vous avez la paix , la concorde nationale, vous arrivez à vaquer à vos occupations sans être inquièté, cela peut contribuer au développement du pays et même le développement individuel &.. A plaidé El Hadj DEME .

Recueillis par Amie Traoré/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.