Issaka Lingani entendu à la Sûreté : « il y a eu plus de peur que de mal »

0
332

Convoqué par la direction de la police nationale, le directeur de publication du journal l’Opinion, Issaka Lingani a répondu hier matin à la convocation. Ceci suite à une retranscription des propos tenus dans une vidéo attribuée aux terroristes qui sèment la mort dans l’Est du Burkina depuis des semaines sur sa page facebook. L’origine de la vidéo reste tout de même inconnue. On pouvait y voir, des hommes armés enturbannées s’exprimant en langue arabe appellent à combattre pour le triomphe de l’islam contre les cafres au Burkina.

Selon notre confrère de l’Opinion, l’entretien qui s’est déroulé avec deux officiers de police s’est bien passé et avec courtoisie. Il assure par ailleurs n’avoir pas été violenté ni verbalement, ni physiquement. « Ça été très courtois. Ils voulaient savoir si je connaissais les terroristes et si c’est moi qui avais publié la vidéo. J’ai répondu évidemment non. Nous avons parlé de patriotisme et de la communication du gouvernement autour de ce que font les Forces de défense et de sécurité. Dès le début de l’entretien, ils ont parlé d’apologie du terrorisme mais sur le PV, il est question de publication tendance », a confié Issaka Lingani, qui a regagné son domicile à la fin de l’entretien.Dès que sa convocation a été connue, la toile s’est vite enflammée, certains y voyant une atteinte à la liberté d’expression.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.