PME- PMI: Djibo 10 promoteurs reçoivent leurs bons d’équipement

0
394
Le ministre du commerce, de l'industrie et de l'artisanat, Arouna Kaboré remettant le bon d'enlèvement à un bénéficiaire.
Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat en collaboration avec les opérateurs du secteur privé ont décidé d’appuyer les petites et moyennes entreprises et industries (PME-PMI) dans les 13 régions du Burkina Faso. 130 PME vont bénéficier dont 10 dans chaque région. L’initiative de ce renforcement du capital productif a été lancé officiellement à Djibo par le ministre de tutelle, Arouna Kaboré le 20 septembre 2018.
Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Arouna Kaboré a indiqué que les PME ont besoin d’être accompagné en machine.

Cissé Ousseni Hama, le groupement Dakopa, Groupement Soudou Kosam Seeno, Diabaté Oumarou, Massa Saidou, Association génération montante, Hamadoum Adama, Association DJENGA WELA, Groupement féminin <<Kataara, groupement <<RIIKOU>> sont les promoteurs des PME-PMI qui ont été sélectionnés dans la région du Sahel pour bénéficier des bons d’équipements.

Cette initiative pour le renforcement du capital productif est du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. 130 PME-PMI seront bénéficiaires dont 10 dans chaque région. La région du Sahel dont la commune de Djibo a été choisie pour le lancement le 20 septembre 2018.

Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Arouna Kaboré, a fait comprendre que le secteur privé notamment le secteur des PME, est la principale réserve d’emplois et de revenus pour les populations, après l’agriculture de subsistance.

Mais ce secteur a payé un lourd tribu face à la dégradation de la situation socio-politique, qui a connu son épilogue avec l’insurrection populaire.

C’est pourquoi, le gouvernement a inscrit les PME/PMI au centre des priorités dans la lutte contre la pauvreté. A, ce effet, il a adopté le 27 avril la loi portant loi d’orientation de promotion des PME et une charte des PME qui confère un certain nombre d’avantages à celles-ci.

A cet effet, a ajouté le ministre Kaboré, son département a pris l’initiative de lancer ce programme pour permettre aux PME de créer des emplois et des richesses. &Cette initiative du renforcement du capital productif des PME va répondre au mieux à la demande de leurs marchés, assurer leur croissance voir leur survie à moyen ou long terme et enfin contribuer efficacement au développement économique du Burkina Faso&., a-t-il déclaré.

Le maire de la commune de Djibo a salué l’initiative du renforcement du capital productif.

Le maire de la commune de Djibo qui a accueilli cette initiative a souligné que les PME dans la région du Sahel fonctionnent de façon informelle et font face à des difficultés, ce qui ne leur permettent pas de s’épanouir convenablement. Il s’est réjoui donc de cette promesse tenu par le ministre Kaboré et son équipe. Tout en souhaitant que cette initiative qui accompagne les acteurs dans la modernisation de leurs activités puisse leur permettre de vivre décemment. Les bénéficiaires se sont réjouis et ont remercié le ministre pour ce programme.

Amélie Zongo/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.