0
474

Le Mouvement Soleil d’avenir a son candidat à l’élection présidentielle de 2020 au Burkina Faso. Il s’agit du Professeur Abdoulaye Soma.

Professeur Abdoulaye SOMA

Officiellement lancé samedi 4 mai 2019,  la nouvelle formation politique a animé une conférence de presse dans la matinée de ce dimanche 5 mai 2019 à Ouagadougou, pour présenter officiellement son candidat au peuple burkinabè. Le Pr Soma, puisque c’est de lui qu’il s’agit, invite toutes les couches de la société et de la diaspora à s’allier derrière le Mouvement S.A pour un Burkina Renouveau.

Les militants et sympathisants du parti ont effectué massivement le déplacement

Une formation politique vient de naitre au Burkina Faso. Le mouvement Soleil d’avenir,  officiellement présenté à la presse ce dimanche 5 mai 2019 est une formation politique de masse.

Selon les initiateurs de ce mouvement, le Burkina Faso serait à la croisée des chemins. Et c’est dans le souci d’offrir au pays des options politiques lucides et un nouveau souffle politique, dans l’intérêt de la stabilité de son développement national et de ses rapports internationaux, que l’idée est venue de créer ce mouvement. et à peine crée, le mouvement a déjà son candidat pour la présidentielle de 2020. « J’accepte d’assumer, d’incarner et d’imprimer un nouveau leadership d’envergure nationale. Je consens m’offrir au peuple burkinabè en solution aux problèmes de clivages et de divisions qui minent ma société politique burkinabè et inhibent le développement progressif de notre Faso ». C’est en ces mots que le Pr Abdoulaye Soma accepte de présider à la destinée de cette nouvelle formation politique.

Le mouvement Soleil d’avenir se fixe comme objectif de présenter des candidats à toutes les élections à venir, sur toute l’étendue du territoire national. Son but selon le Pr Soma est de conquérir et d’exercer le pouvoir politique d’Etat de la base au sommet de l’Etat. « Le mouvement Soleil d’avenir occupera une place d’indépendance. Le mouvement est une initiative propre à des personnalités conscientes des actions à mener pour le développement, la sécurité, la stabilité et la prospérité du pays et décident de s’y consacrer et de s’y sacrifier.

Il ne devra s’enregistrer ni systématiquement dans la mouvance majoritaire, ni systématiquement dans l’opposition », a indiqué le Pr Soma. Toutefois, le mouvement dit être ouvert aux alliances, coalitions, apparentements, et autres modes de collaborations politiques avec les organismes sur des objectifs communs.

L’idéologie du mouvement, c’est le réalisme. « Nous pratiquerons du socialisme sur les questions sociales de base identifiées comme telles pour notre pays, notamment l’alimentation, l’éducation, le logement, la culture, la santé. Nous pratiquerons du libéralisme pour les autres.

Notre vision se résume donc à « un libéralisme de droit commun et un socialisme d’exception », a fait savoir Abdoulaye Soma.

Sur le plan de ses principes de gouvernement, le Soleil d’avenir sacralise les principes et pratiques tels que la formation d’un gouvernement à 13 ministres soit un ministre par région, l’intégrité et le sacerdoce dans les affaires publiques, la séparation des affaires publiques et des affaires privées, le principe de la parité jeunes-adultes dans les organes exécutifs et législatifs, nationaux et locaux, les listes électorales et les conseils d’administration des sociétés d’Etat.

Pour rappel, le Soleil d’Avenir est un projet initié depuis 7 ans par des personnalités conscientes des actions à mener pour le développement, la sécurité, la stabilité et la prospérité du pays. Le Soleil d’avenir n’est pas un parti politique ordinaire.

Et le Pr Soma l’a dit, le Soleil d’avenir n’est pas créé pour essayer, mais pour gagner. Attendons donc de voir au soir de l’élection présidentielle.
Anaëlle K.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.