Clubs Rotaracts: Le gambien Amadou Barry passe le flambeau à la burkinabè Aminata Kaboré

0
303

Les clubs Rotaracts du Burkina ont organisé leur diner gala annuel, qui marque la fin de l’année rotarienne 2018-2019, le samedi 30 juin 2019 à l’hôtel Bravia, à Ouagadougou. Il s’agissait au cours de cet évènement, de procéder à la passation de charge entre dirigeants sortants et dirigeants entrants des clubs Rotaracts et Interacts du Burkina, ainsi que la présentation du bilan des différents clubs au cours de ce mandat.

C’est dans un cadre convivial, riche en son et en lumière que s’est tenue la cérémonie de passation de charge des clubs Rotaracts et Interacts du Burkina le samedi 29 juin dernier à Ouagadougou. Fin d’un mandat, mais aussi début d’un nouveau mandat qui coïncide avec le gouvernorat tournant du Rotary.

Et cette année, c’est le Burkina Faso qui a la lourde tâche de piloter le district 9101 du Rotary qui regroupe 10 pays. Il s’agit du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée Conakry, de la Sierra Leone, du Liberia, du Sénégal, du Cap Vert, de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Côte d’Ivoire. Et quoi de plus normal que de célébrer cette « victoire » autour d’un diner gala. Ainsi, le gambien Amadou Barry passe le flambeau à la burkinabè Aminata Kaboré qui prend ainsi la tête de tous les clubs Rotaract des 10 pays de la sous-région qui forment le district 9101.

Une joie pour la présidente entrante mais aussi un grand défi qu’elle se donne la peine de relever avec toute son équipe durant le mandat 2019-2020. Les clubs Rotaracts font face aujourd’hui à des problématiques liées entre autres à l’union, la cohésion, la symbiose, a-t-elle reconnu.

C’est pourquoi avec toute son équipe, elle entend miser sur les actions éducatives, culturelles et humanitaires, promouvoir la paix et l’entente au sein de leur organisation, organiser des séminaires de formations et de renforcement de capacités. « Au cours de ces 365 jours de travaux, nous dresserons le bilan de nos activités et ne manquerons pas de définir de nouvelles orientations », a-t-elle laissé entendre. Elle n’a pas manqué de traduire ses félicitations au Past RRD de la Gambie pour les efforts qu’il a fournis au cours de son mandat en vue de rendre les clubs Rotaract plus forts et authentiquement performants.

L’année Rotaractienne qui vient de s’achever a aussi été l’occasion pour les différents présidents des clubs de passer le flambeau aux présidents entrants. A la tête de la coordination nationale, c’est Abdoulaye Traoré qui remplace David Tapsoba à ce poste. Tout en marquant sa satisfaction pour le travail abattu, le président sortant dresse un bilan satisfaisant. « Je suis en fin de mandat, et je suis très comblé et très satisfait d’avoir réalisé ce mandat parce qu’à nos début, ce n’était pas facile.

Mais nous avons pu atteint 80% de nos objectifs, car nous avons relu les textes de la coordination nationale des clubs rotaracts, nous avons pu tenir les états généraux, nous avons pu adopter des conventions, des rapports de bonne conduite, nous avons pu faire connaitre davantage notre mouvement à travers des activités grands publics. Aujourd’hui c’est un homme satisfait qui quitte la tête de la coordination nationale et de la présidence nationale des clubs Rotaracts », a-t-il indiqué.

Parain de la cérémonie, Me Thomas Somé, gouverneur du district 9101 dit être satisfait du travail abattu par les différents présidents sortants. Elu à ce poste pour un mandat d’une année, Me Thomas Somé place son mandat sous le signe de la redynamisation du Rotary à travers le district. Et pour se faire, il se donne pour mission de coordonner l’action des Rotariens dans le district 9101. « Le district compte 10 pays et près de 1900 rotariens et près 600 rotaractiens.

Il s’agira pour moi donc de coordonner l’action de ces clubs, d’assainir les effectifs, de rendre les effectifs avec plus de qualité, de recruter de nouveaux membres surtout les jeunes et de densifier les actions au profit de communautés, qui ont plus de besoin en eau, en santé, en éducation. C’est donc inciter les clubs à beaucoup plus investir dans les actions au profit des communautés », a-t-il fait savoir.

Ce diner gala annuel des Clubs Rotaracts fait suite à la semaine nationale du Rotaract. Une semaine au cours de laquelle, différentes activités ont été menées. Le gouverneur élu du district 9101 a félicité le comité national d’organisation pour la réussite de cette semaine. Aux présidents entrants, il les a invités à s’appuyer sur les résultats des travaux issus des états généraux de leur prédécesseur pour réussir leurs missions.

Pour rappel le Rotaract est un programme du Rotary International qui regroupe des jeunes élites de 18 à 30 ans dont les idéaux sont le leadership, la camaraderie et le service à leurs communautés. L’année rotaractienne commence le 1er juillet de l’année en cours pour s’achever le 30 juin de l’année suivante.

Anaëlle K 

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.