Grand banditisme: Fin de cavale pour deux réseaux de délinquants à Ouagadougou

0
229

Le Poste de Police de la commune de Saaba a démantelé deux réseaux de délinquants spécialisés dans les braquages, vols à l’arrachée et tentative de demande de rançons et d’enlèvement.s   Ces présumés délinquants opéraient dans la commune rurale de Saaba et dans la zone Est de Ouagadougou. Ils ont été présentés à la presse ce mardi 9 juillet 2019 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Le butin des délinquants arrêtés

Trois engins à deux roues dont deux du modèle Sirius, et une Force X, une moto électrique pour enfant, quatre téléphones portables, une télévision et divers autres objets, un véhicule de marque TOYOTA appartenant à la société FAN-MILK, c’est l’ensemble du butin saisi par le poste de Police de Saaba. L’œuvre est de deux bandes qui opéraient à Saaba et les secteurs 41, 42, 43, 44, 45 de Ouagadougou.

Mode opératoire
Ils ciblent les motos garées aux abords des routes. Ils profitent de l’inattention des propriétaires et les poussent comme s’ils voulaient bien garer afin de vérifier si la direction n’est pas verrouillée. Une fois rassurés, ils continuent à les pousser jusqu’au premier carrefour et s’éclipsent avec, tout en arrachant les plaques d’immatriculation et débranchant certains files ce qui leur permet de démarrer sans la clé à bord.

Quant aux vols à mains armées, ils se planquent aux abords des routes et ciblent les passagers. Dès qu’ils arrivent à arrêter la victime, ils pointent l’arme sur elle et la dépouille de tout ce qu’elle a sur elle ainsi que sa montre.

A défaut, ils filent la victime qu’ils ont ciblée auparavant, se rendent ensuite à son domicile par escalade ou effraction, où ils se planquent jusqu’à son réveil au petit matin. Ils la menacent à l’aide de leurs armes, la ligote avant de le dépouiller de tous ses biens.

Comment en est-on arrivé à les mettre hors d’état de nuire ? Le Lieutenant de Police Harouna Badini rappelle les faits.

Rappel des faits
« Le 30 mai 2019, aux environs de 19 heures, nous avons reçu un appel téléphonique anonyme d’une personne digne de foi qui nous informe de la présence d’individus suspects dans la zone non lotie de Saaba se déplaçant dans un véhicule TOYOTA Hilux non immatriculé. Nous avons vite fait d’envoyer une équipe sur les lieux pour vérifier l’information. A leur arrivée, ils ont trouvé ledit véhicule abandonné avec ses clés à bord dans une cour et les suspects qui avaient surement eu l’information à l’avance y étaient absents. Avis a été donné à madame le procureur du Faso près le TGI-Ouaga qui nous a prescrit de poursuivre l’enquête. Le véhicule est alors conduit au commissariat et c’est le début de l’enquête ».

Toute chose qui a permis de mettre la main sur OI alias ELPIRA, KR alias ZAPARO, RA alias MC-ONE, tous trois employés  de commerce domiciliés au secteur 44 de Ouagadougou, PS alias DEBORDO, étudiant domicilié dans le même secteur. Ce réseau affirme avoir volé plusieurs objets. « Ils ont volé le véhicule dans l’optique d’enlever un expatrié domicilié à Ouaga 2000 qu’ils avaient ciblé et ce projet était déjà en cours d’exécution », a fait savoir le Lieutenant Badini.

Leur arrestation a été rendue possible grâce aux personnes de bonne foi qui aident la police dans la lutte contre le grand banditisme. Tout en saluant leur collaboration, la police nationale a invité les populations à la vigilance et à dénoncé tout cas suspect.

Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.