Nutrition: Le zeste de citron pour le punch!

0
148

Les agrumes, sont beaucoup appréciés, par les burkinabè. A chaque carrefour, il n’est pas rare de voir de jeunes garçons tenant des sachets de citrons qu’ils proposent de 200 à 500F.  Ils tirent leur épingle du jeu et arrivent à gagner leur pain de ce commerce. Votre journal en ligne Faso Amazone.net (www.fasoamazone.net) a effectué un tour le 1er Août 2019,  aux abords de certains carrefours de Ouagadougou.

Ce vendeur ambulant avec ses citrons dans des sachets, exposés au clients.

Au Burkina  Faso, s’ il y a un aliment (agrume ) très  apprécié des ouagalais, c’est bien le citron. Il n’est pas rare de voir autour des artères dans  la capitale,  des jeunes garçons avec des sachets de citrons en main, ou dans des petites charrettes, les  proposant aux clients.

Les clients se trouvent dans presque toute la classe sociale. Le citron entre dans la préparation de mets comme, la bouillie, le tôt, le yaourt, le riz au gras, le jus, de la limonade, le thé au citron très apprécié, dans le kiosque à café au point que certains clients refusent la tisane, s’il y’a pas de citron. Dans des gâteaux, aussi dans le cosmétique., comme l’esthétique  etc.

En effet riche en vitamine-c, le citron a un effet tonique il fait disparaitre la fatigue, le sommeil, il fait aussi passer de dures journées avec un punch. Les sportifs, athlètes et autres le savent très bien.

De la limonade

Mais le plus souvent,  manque de transformation en boisson ou de conservation au frais et au sec pour garder ses valeurs nutritionnelles.

Les  citrons,  les oranges et mandarines abondamment produits dans la région de Orodara, souvent viennent à manquer pendant ces saisons de pluies. Vivement des solutions doivent être  envisager  pour plus de conservation de cet aliment au niveau national.

        Barbara Koné
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.