Attaque de Boungou : 29 corps identifiés par le TGI

0
125

 Suite  à l’attaque de Boungou qui a causé 39 morts, et beaucoup de blessés  le 6 novembre 2019,  à l’issue des  examens medico-légaux effectués,  le Tribunal de Grande Instance(TGI) de Ouagadougou TGI vient  d’identifier 29 corps formellement  sur la base des documens d’identité retrouvés sur les dépouilles.

Le Procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou, informe l’opinion publique nationale et les parents des victimes décédées lors de l’attaque du convoi de la mine d’or de la société SEMAFO Sa le 06 novembre 2019 sur l’axe Ouragou-Boungou dans la région de l’Est/Province du Gourma, que l’examen des corps qui avait été demandé au médecin légiste est à présent terminé.

Sur la base des documents d’identité trouvés sur les dépouilles mortelles, le concours des familles et des employeurs vingt-neuf (29) corps ont été formellement identifiés. Les identités desdites victimes décédées sont les suivantes :

1- BARRO Diakalia,

2- BENOA Bahouda Mohamed,

3- CONGO Halilou,

4- DAH Aboukari,

5- GAMBERE Somyeguebnoma Thierry Jules,

6- HEMA Sibiri Manké,

7- KABORE Grégoire,

8- MAÏGA Hama Amadou,

9- NABALOUM Mahamoudou,

10- OUALI Ouinténi Jérémie,

11- OUEDRAOGO Oambi,

12- OUEDRAOGO Elysé,

13- OUEDRAOGO Cheik Ahmed Rahid Relwindé,

14- OUEDRAOGO Toussaint,

15- OUEDRAOGO Issa,

16- OUEDRAOGO Issoufou,

17- OUATTARA Moussa,

18- PORGO Mohamadi,

19- SAVADOGO Salifou,

20- SANOGO Abou Dramane,

21- SOMA Baba Edmond,

22- SOMDA Boku Sévérin,

23- SOUBEIGA Tuuwensida Remond,

24- TRAORE Mamadou,

25- THIOMBIANO Tiladia Augustin,

26- TIEMTORE Noufou,

27- TANKOANO Foldjoa,

28- YAOGO Clément Francis,

29- ZONG-NABA Arzouma Noël,

Les corps de neuf (09) personnes attendent encore d’être identifiés.

Il informe par ailleurs les familles des vingt-neuf (29) personnes formellement identifiées qu’elles pourront procéder à l’enlèvement des corps de leur parent à la Morgue de l’Hôpital de District de Bogodogo ce jour même à partir de 17 heures 00 minutes.

Il réitère ses sincères condoléances aux familles des victimes décédées et souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

Fait à Ouagadougou, le 08 novembre 2109

Le Procureur du Faso

YODA Harouna

Faso Amazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.