Construction du centre de dialyse de Bobo-Dioulasso: Un concert pour récolter les fonds

0
304

En vue de soutenir la commune de Bobo-Dioulasso dans son désir de disposer d’un centre de dialyse, l’association AURAF TRANSPLANT France ET Burkina en collaboration avec des artistes comme Tiken Jah Fakoly, Jahkasa Karim, Daisy et pleins d’autres ont lancé un concept solidaire dénommé: « un concert, un centre de dialyse ». Prévu les 13 et 14 mars à Bobo-Dioulasso et Ouagadougou, à moins d’un mois de l’évènement, les initiateurs étaient face à la presse ce mardi 18 février à Bobo-Dioulasso pour décliner les grandes lignes de cette activité.

Mme Fatimata Diallo, la Secrétaire générale de AURAF TRANSPLANT BURKINA.URAF TRANSPLANT BURKINA.

A Bobo-Dioulasso, plus d’une centaines de personnes souffrent d’insuffisance rénale. Pourtant, il n’y a pas de centre adéquat pour la prise en charge des dialysé. Toute chose qui les contraints à se rendre à Ouaga où même hors du pays pour se faire soigner. C’est fort de ce constat que l’Association AURAF TRANSPLANT BURKINA France ET Burkina en collaboration avec des artistes comme Tiken Jah Fakoly, Jahkasa Karim, Daisy et plein d’autres ont lancé un concept solidaire dénommé « un concert, un centre de dialyse ». Comme son nom l’indique, ce concert se veut solidaire des personnes dialysées.

De l’avis de ces initiateurs, il (le concert) vise deux objectifs majeurs : Sensibiliser la population sur l’insuffisance rénale et récolter des fonds en vue de la construction du tout premier centre associatif de dialyse au Burkina Faso. Ce centre qui sera mis en place au Bobo-Dioulasso va contribuer un tant soit peu à réduire la souffrance des malades qui sont obligés de se rendre à Ouagadougou ou même à extérieurs pour se faire dialyser, a fait savoir Mme Fatimata Diallo, la Secrétaire générale de AURAF TRANSPLANT BURKINA.

D’une capacité de 12 générateurs de dialyse extensibles à 20 machines, 50 patients au moins pourraient bénéficier de ce centre, à en croire les initiateurs du projet. Le budget estimatif de lancement est de 350 millions de FCFA basé essentiellement sur du matériel reconditionné par l’association. La mairie de Bobo-Dioulasso a offert deux villas en plus d’une aide financière de 50 millions.

C’est donc dans le souci de recouvrer le reste du montant que l’association AURAF TRANSPLANT France et Burkina en collaboration avec des artistes comme Tiken Jah Fakoly, Jahkasa Karim, Daisy et plein d’autres ont lancé le concept de concert solidaire : « un concert, un centre de dialyse ». Ce concert sera précédé d’une série d’activités allant du 7 au 20 mars 2020 dont une campagne de sensibilisation sur l’insuffisance rénale du 7 au 11 Mars et une soirée de levée de fond le jeudi 12 mars à l’Hôtel Sissima à Bobo-Dioulasso. Une suite de la Campagne de sensibilisation se tiendra du 16 au 20 mars à Bobo-Dioulasso et Ouagadougou sur le terrain et dans les médias nationaux.

Le 1er Concert solidaire aura lieu le Vendredi 13 Mars à 20h au stade Wobi de Bobo Dioulasso à 20h avec comme prix d’entrée 2000, 3000 et 5000 FCFA. Les bénéfices seront reversés pour le projet de centre de dialyse. Le 2ème Concert Solidaire, lui, aura lieu le Samedi 14 Mars à Ouagadougou au Palais des Sports de Ouaga 2000, tarifs : 3000, 5000 et 10000 F CFA. Les bénéfices seront au profit des orphelins et veuves des Forces de sécurité et de défense( FDS)

La star du reggae africaine sera accompagnée par des artistes burkinabè tels que Dez Altino, Jahkasa Karim, Dasy Franck, Nourat, Zougna Zaguemda et bien d’autres.

Mami O. 

Faso Amazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.