Covid-19 au Burkina: Vers une intensification des dépistages des diabétiques et les hypertendus

0
174

La situation de la pandémie du coronavirus au Burkina Faso a été passé au peigne fin par le Coordonnateur national par intérim de la réponse à la pandémie du Covid-19 et Directeur du CORUS et le ministère de la communication, porte-parole du gouvernement. C’était ce vendredi 15 mai 2020 lors du traditionnel point de presse de l’évolution de la pandémie dans notre pays.

A la date du 13 mai 2020, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme suit :
352 échantillons analysés, répartis-en :
– 276 tests de cas contacts ;
– 48 tests de cas suspects ;
– 12 tests d’hémodialysés ;
– 16 tests de contrôles.
Nombre de nouveaux cas confirmés : 07, tous à transmission communautaire dont 06 à Ouagadougou et 01 à Bobo-Dioulasso ;
Nombre de guérisons : 03, portant à 595, le total des guérisons ;
Nombre de décès : 00, total des décès 51 ;
Nombre de cas actifs : 134 ;
Nombre de cas confirmés depuis le 09 mars 2020 : 780 dont 294 femmes et 486 hommes.

C’est le point qu’a fait le Dr Brice Bicaba, Coordonnateur national par intérim de la réponse à la pandémie du Covid-19 et Directeur du CORUS ce vendredi face à la presse.

Pour ce qui est de la situation de la maladie à Coronavirus au niveau régional, 9 régions sont concernées mais 5 régions restent toujours actives. Il s’agit de la Boucle du Mouhoun, du Centre, des Hauts-Bassins, du Plateau Central et du Sahel. Les populations actives les plus touchées sont celles qui ont un âge compris entre 30 à 44 ans.

Selon le Dr Brice Bicaba, le taux de positivité est en train de diminuer bien que le Burkina ait augmenté le nombre de tests (352 échantillons réalisés le 13 mai). « Nous avons eu un cumul de 20 nouveaux cas pour la dernière semaine », a-t-il ajouté.

Le Directeur du CORUS a également laissé entendre que dans les prochaines semaines, les dépistages avec les autres groupes c’est-à-dire les diabétiques et les hypertendus seront intensifiés.

Le dépistage des agents de santé de première ligne, la poursuite des recherches de cas des personnes actives, la mise en œuvre de la surveillance communautaire, le dépistage et le confinement systématique des personnes arrivées sur le territoire burkinabè pendant 14 jours et le renforcement de la communication au niveau de la base communautaire.

« Pour ce qui concerne le changement de comportement, nous demandons la participation de la population pour sortir au plus vite de cette épidémie afin que chacun puisse reprendre ses activités. Cela passe par le respect des mesures barrières par tous » Dr Brice BICABA, Directeur du CORUS

La surveillance des voyageurs sera de rigueur surtout au niveau des points d’entrée des villes qui consiste à prendre la température et « s’il se trouve que tu es positif, ton voyage s’arrête à ce niveau », a indiqué Dr Brice BICABA, Directeur du CORUS.

En termes de perspectives pour les deux semaines à venir, Dr Bicaba précise que les travaux du centre de Pissy sont terminés et l’inauguration est prévue pour le jeudi prochain.

« Nous allons dépister le personnel de santé en première ligne c’est-à-dire ceux qui sont en contact avec les patients dès la semaine prochaine, Mis en place d’une surveillance communautaire ; Tous les voyageurs venant d’un pays étranger seront mis en quarantaine pendant 14 jours, augmentation du nombre de tests par jour à environ 500 ; entre autres »

Le gouvernement pour sa part remercie tous les acteurs pour leur engagement et leur détermination dans la lutte contre la COVID-19. Il salue en outre la mobilisation communautaire et exhorte tout un chacun au respect de l’ensemble des mesures édictées pour rompre la chaine de transmission de la COVID-19.

Mami O.

Faso Amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.