Burkina Faso /Coronavirus : situation sur l’évolution de la pandémie

0
280

29 mai 2029

Point de presse sur la covid-19 du 29 mai 2020

Le point de presse sur la situation du Covid-19 au Burkina de ce 29 mai 2020 est animé par la ministre de la Santé , Pr Claudine Lougué et le coordonnateur de la cellule de riposte, Dr Brice Bicaba.Dr Brice BICABA, Coordonnateur national par intérim de la réponse à la pandémie du Covid-19 et Directeur du CORUS, et directeur de la cellule  du ministère de la santé

Nous avons à ce jour la capacité de faire environ 300 tests par jour. En élargissant la cible des individus à tester,  nous pensons atteindre les 500 tests par jour qui reste notre objectif, cependant si la tendance continue à baisser nous n’aurons pas forcément besoin de 500 tests. »

« De cinq régions actives nous sommes passés à trois à savoir la Boucle du Mouhoun, le centre et les hauts bassins.
La tendance à la baisse des cas se confirme et la moyenne d’âge des personnes contaminées est de 43.9 ans. »

Opportunité du couvre-feu

Claudine Léonie LOUGUÉ,  ministre de la Santé
« Il faut dire que le couvre-feu est une mesure de restriction de liberté visant à stopper la chaine de contagion. Il sera levé lorsque nous serons rassurés de la sécurité de contrôle de la transmission, (plus de risque de transmission communautaire) »,
« Tous les malades sont sous le traitement de l’hydroxyde Chloroquine et de l’azytromecine »

La question de la levée du couvre- feu

Le couvre-feu sera levé, si on maîtrise la contamination communautaire, déclare Claudine Lougué, ministre de la santé

« Le couvre-feu sera levé, si on maîtrise la contamination communautaire. Pour lever le couvre-feu, il faut pouvoir connaitre la fin de la contamination communautaire.

« Pas de levée du couvre-feu tant que la maladie n’est pas finie ».

En l’état actuel de l’évolution de la maladie, il est impossible de connaitre la fin de la contamination communautaire. Mais quand il sera possible, le gouvernement prendra acte », Covid-19:

« L’État burkinabè a commandé 100 lits  depuis avril 2020 de réanimation qui sont bloqués à cause de la fermeture des frontières »

De la « COVID organique »

La « COVID organique,    nous vient de Madagascar mais nous ne pouvons pas l’essayer car cela demande la mise en place d’un protocole afin de l’analyser avant »

La Covid Organique  est un don de la république sœur de Madagascar . Nous ne pouvons pas donner  la  Covid organique  en essai. On doit d’abord mettre en oeuvre le protocole. Mais, il y a gens qui l’utilisent, et ces gens ne sont pas porteurs de la maladie. Ils l’utilisent à titre préventif « .

De la prise de la chloroquine

Burkina, la chloroquine est toujours en utilisation, suivant le protocole établi par le gouvernement. Les chercheurs burkinabè continuent de travailler, même si l’OMS a décidé de retirer l’OMS des traitements contre la Covid-19.

Faso Amazone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.