COVID-19/ France: Les annonces  d’Emmanuel  Macron permettront qu’un « léger assouplissement au confinement », prévient Jean Castex

0
95
Le Premier ministre Jean Castex à Matignon à Paris, lundi 23 novembre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)
23 novembre 2020
Jean Castex a douché les espoirs de ceux qui croient à un déconfinement rapide et assure s’inquiéter notamment des fêtes de fin d’année qui sont des « usines à Covid ».
L’heure n’est pas au déconfinement. Le Premier ministre a indiqué lundi 23 novembre lors d’une intervention devant le bureau exécutif de LREM que les annonces d’Emmanuel Macron mardi ne permettraient qu’un « léger assouplissement au confinement » mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. « On n’est pas dans le déconfinement, on est dans un aménagement supplémentaire du confinement », a insisté Jean Castex« La première chose que nous avons devant nous, ce sont les réveillons, qui sont des usines à Covid. Si on a une chose à traiter, c’est ça », a assuré le pensionnaire de Matignon. Suivez notre direct.

 L’Italie dépasse la barre des 50 000 morts. L’Italie a dépassé lundi 23 novembre la barre des 50 000 morts dus au virus. Elle a enregistré 630 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant à 50 453 le nombre total de personnes décédées, dont 15 000 depuis le 1er septembre, pour plus de 1,4 million de cas positifs. « Ce serait une grave erreur que de baisser la garde ». Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a prévenu ce week-end que le pays ne devait pas relâcher ses efforts dans la lutte contre le virus.

 Un vaccin contre le Covid-19 pour les fêtes de fin d’année en Europe ? L’Agence européenne des médicaments (EMA) pourrait approuver les premiers vaccins contre le Covid-19 d’ici la fin de l’année ou début 2021.

Elle examine actuellement les demandes des laboratoire Oxford/AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et Moderna. Toutefois, « il est difficile à ce stade de prédire avec précision les délais pour l’autorisation des vaccins, car nous n’avons pas encore toutes les données et les examens continus sont actuellement en cours« , a déclaré l’EMA dans un courrier électronique envoyé à l’AFP.

 AstraZeneca annonce que son vaccin est efficace à 70% en moyenne.

La course au vaccin continue. L’efficacité du candidat vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford a été mesurée à 70% en combinant les données de deux protocoles. Le premier, efficace à 90%, consiste en l’administration d’une demi-dose puis d’une dose à au moins un mois d’intervalle.

Le second, efficace à 62%, se base sur l’administration de deux doses à un mois d’intervalle.

France.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.