La  Commission de l’Informatique et des Libertés : le président du Faso reçoit les rapports d’activités 2018 et 2019.

0
51

(Ouagadougou, 2 mars 2021)

. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce matin, les rapports d’activités 2018 et 2019 de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL). Les deux rapports font la synthèse des activités et des initiatives développées au cours de ces deux années par l’Institution. Selon la présidente Marguerite Ouédraogo/Bonané, malgré les efforts consentis, des défis restent à relever notamment dans le domaine de la sensibilisation.

Pendant l’audience

Les rapports remis au président du Faso relèvent que la Commission de l’Informatique et des Libertés a pu sensibiliser au cours de ces deux années, environ 8000 personnes au bon usage des technologies de l’information et de la communication TIC.

Le président parcours les rapports de la CIL

« Ce chiffre est vraiment peu à côté de la population totale du Burkina. Donc nous avons encore des efforts à fournir » a déclaré la présidente de la CIL, qui estime que les actions d’information, de sensibilisation et de communication à l’endroit des populations doivent impérativement être renforcées.

La présidente de la CIL Marguerite Ouedraogo/ Bonané

La commission de l’Informatique et des Libertés envisage aussi l’introduction de l’éducation au numérique dans les curricula, en collaboration avec le ministère en charge de l’éducation nationale.
La CIL plaide également auprès du Président du Faso pour l’adoption d’une nouvelle loi portant protection des données personnelles, le renforcement du cadre juridique par la ratification des conventions de Malabo et du Conseil de l’Europe, et l’augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée à l’Institution.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.