Eliminer la faim en Afrique d’ici à 2030 : le président du Faso présente ses initiatives

0
146

Ouagadougou, 29 avril 2021).

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a participé ce matin par visioconférence à une rencontre de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique.   Cette conférence qui a réuni 25 chefs d’Etat et les ministres en charge de l’agriculture a permis de faire le tour des actions engagées par chaque pays dans l’objectif d’éliminer la faim d’ici à 2030.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présenté au cours de cette rencontre deux initiatives majeures engagées par le Burkina pour l’atteinte de la sécurité alimentaire.

La première est l’initiative « produire un million de tonne de riz Paddy par an » dans le but d’assurer l’autosuffisance en riz.

Selon le président du Faso, l’atteinte de cet objectif nécessite « l’utilisation de semences à haut rendement, des engrais de qualité et à prix acceptables, ainsi que des équipements performants, des infrastructures de production et une logistique de marché mieux structurée ».

Il a indiqué que l’institut national de recherche agricole a été sollicité pour rendre disponibles les semences de base appropriées.

Le président du Faso a aussi annoncé la mobilisation en cours de financements « pour permettre les investissements lourds en matière d’aménagement de périmètres irrigués d’environ 50 000 hectares. » dans le cadre de trois agropoles de production, de transformation et de commercialisation.

La deuxième initiative « assurer au moins un repas par jour à chaque enfant en âge scolaire » a pour objectif d’améliorer la situation alimentaire des enfants.

« Ces deux initiatives catalyseront de fortes dynamiques et toucheront l’ensemble des acteurs agissant tout au long des chaînes de valeurs agricoles à travers une coordination forte impulsée par le gouvernement », a déclaré le président du Faso.

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo qui a tenu un point de presse à l’issue de la rencontre virtuelle, a déclaré que les deux initiatives sont évaluées à 550 milliards de FCFA.

Selon, le ministre Ouédraogo, le président du Faso a appelé les investisseurs et les partenaires techniques et financiers à soutenir ces initiatives, pour aider le Burkina Faso à être au rendez-vous de l’Agenda 2030 pour l’élimination de la faim sur le continent.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.