Développement : le président du Faso partage sa vision et ses priorités pour le Burkina Faso avec le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale

0
107

(Ouagadougou, 28 mai 2021).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce vendredi en fin de matinée, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, Ousmane Diagana. C’est la première fois depuis sa prise de fonction en juillet 2020 que M. Diagana visite le Burkina Faso.

Pendant l’audience avec le président Roch Marc Christian Kaboré (milieu en blanc).

« C’était d’abord une occasion pour nous de féliciter le président du Faso pour sa réélection, d’écouter sa vision et ses priorités et voir comment nous pouvons en tant que partenaire du Burkina Faso l’aider à la mise en œuvre de cette vision et des priorités », a déclaré le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale.

Selon Ousmane Diagana, cette audience a également été une opportunité pour écouter les conseils du chef de l’Etat sur la façon dont la Banque mondiale peut être plus présente et plus utile au Burkina Faso.
« Le président du Faso nous a expliqué sa volonté de poursuivre son programme de développement pour le Burkina Faso qui a atteint des progrès importants dans des domaines de l’agriculture, du renforcement du capital humain dans un contexte difficile », a aussi soutenu le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale.

Ousmane Diagana(veste micro)  face à la presse

Le président Kaboré souhaite plus de célérité dans l’exécution des projets et programmes conduit avec la Banque mondiale car ceux-ci participent à la création d’emplois pour les jeunes, au renforcement du capital humain et au développement des secteurs porteurs, a expliqué Ousmane Diagana.

Le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et centrale a réaffirmé au chef de l’Etat la volonté de la Banque mondiale de soutenir davantage les efforts du pays en matière de développement économique et social, notamment à travers la mobilisation des ressources pour le développement des secteurs de soutien à la croissance comme les infrastructures routières, l’énergie, l’agriculture.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.