Projet présidentiel*Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour *: le lancement est prévu le 17 juin à Zitenga

0
61
Le ministre de l'agriculture Salifou Ouedraogo

Mardi 15 juin 2021

Certains membres du gouvernement Dabiré étaient face à la presse ce mardi 15 juin 2021.  Cette rencontre gouvernementale avec les Hommes de médias se tient en prélude du lancement officiel de l’intiative du président Kaboré <<d’assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour>>.   Les ministres présents ont livré la substance de cette initiative et les mobiles qui ont concourru à sa mise en oeuvre.

Le présiduim

Ils étaient au total quatre ministres a se prêter à l’exercice du jour avec les journalistes.  Parmi eux,  il y avait les ministres de la santé Charlemagne Ouédraogo, celui de l’Éducation nationale, Stanislas Ouaro, Modeste Yerbanga des Ressources animales et Salifou Ouédraogo de l’agriculture. 

Les femmes et hommes de médias

Ce dernier, qui était le principal orateur du jour, a dans un premier instant présenté l’initiative du président en la qualifiant <<d’innovante>>, car servant de pont entre les cantines scolaires et la production endogène de denrées alimentaires.

Toute chose qui, selon le patron de l’Agriculture est en phase avec le.concept du « cnsommons burkinabè ».

Salifou OUEDRAOGO, ministre de l’agriculture

Pour le ministre de l’agriculure, Salifou Ouédraogo, il a précisé que ce projet présidentiel vise tous les enfants en âge scolaire.

Ce projet qui coûtera la bagatelle somme de plus de 488 milliards de FCFA, sera majoritairement financé par l’Etat et les bailleurs de fonds. Une part contributive des communes et communautés de base sera aussi attendue.

Les journalistes

Aux dires des conférenciers, avec ce projet, les parents deviennent désormais conributeurs aux cantines de leurs progénitures. <<Dans cette nouvelle vision, le parent d’élève, producteur de denrées alimentaires, sera (également) fournisseur de la cantine scolaire de son enfant>> souligne le ministre Salifou Ouédraogo.

Cette démarche revêt deux portées pour les parents d’élèves: possibilité d’améliorer leurs revenus par l’ecoulement de leurs productions, et par ailleurs ces derniers seront rassurés que leurs enfants auront au moins un repas équilibré par jour, a martelé le ministre de l’agriculture.

Le ministre en charge de l’Education nationale, monsieur Stanislas OUARO

Des malversations sont parfois constatées au niveau de la gestion des cantines scolaires. Et le ministre de l’éducation, Stanislas Ouaro, de rassurer qie les auteurs d’éventuels détournements seront traduits devant les services compétents.

Le ministre de la Santé, Charlemagne

Quant au ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo, il a tenu à préciser que l’apport de son département dans cette initiative présidentielle vise à garantir la <<sécurité sanitaire des vivres>> qui seront consommées.

Le ministre de l’élevage cette candine scolaire concernera les denrées alimentaires comme le lait , le miel , le poisson et la volaille etc.

Le ministre de l’elevage

En rappel, c’est en 2019 que le président du Faso Roch Kaboré a pris cette initiative pour remédier aux << insuffisances dans la qualité, la disponibilité et la diversité des repas>>.

Sonl ancement est prévu se tenir le 17 juin 2021 à Zitenga, dans la région du plateau central( chef lieu Ziniaré).

Mitb Kièta

Fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.