Rencontre Ouattara-Gbagbo: L’heure de la réconciliation a sonné en Côte d’ivoire.

0
161

 C’est une rencontre qui suscite un espoir de réconciliation en Côte d’ivoire. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se sont retrouvé pour la première fois depuis 10 ans, depuis la présidentielle qui les opposait et qui avait été suivi de violence ayant fait plus de 3000 morts. C’était ce mardi 27 juillet 2021 au palais présidentiel en fin d’après-midi.

C’est le 17 juin dernier que l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est rentré dans son pays après 10 ans d’absences. L’on se rappelle encore, il avait été accueilli par d’immenses foules venues à sa rencontre, toute chose qui montre que la popularité ne s’est visiblement pas érodée. Un peu plus d’un mois après son retour triomphal en Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo a rencontré son prédécesseur à Abidjan ce mardi 27 juillet, l’actuel président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara. Une rencontre qui apparaît dix ans après les violences post-électorales qui ont traumatisé le pays et qui survient près de trois mois après son acquittement par la CPI des accusations de crimes contre l’humanité qui pesaient sur lui.

Cet après-midi de ce 27 juillet restera à jamais gravé dans les annales de l’histoire de la Côte d’Ivoire. En effet, les rivaux d’hier ont voulu faire passer un message de réconciliation à travers cette accolade chaleureuse entre les deux hommes, des images qui ont fait tour du monde en un clic.

Après des retrouvailles chaleureuses, les deux hommes politiques se sont entretenus dans le palais présidentiel. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara au-delà du geste, dans leur discours ont tous deux évoquer cette relation fraternelle et amicale qui transcende finalement leur passé conflictuel. Ils ont tenu à insister sur le fait que cet échange était fructueux et qu’il ait finalement venu amorcer une période d’apaisement en RCI pour rétablir la confiance selon les termes employés par le président Alassane Ouattara. Le mot d’ordre ici c’était finalement, il faut avancer et laisser le passé au passé.

L’enjeu de cette rencontre

Laurent Gbagbo a appelé le chef de l’Etat Alassane Ouattara à prendre en considération la libération des prisonniers politiques de son camp qui sont en détention depuis la crise poste électorale de 2010-2011. Pour rappel, en 2018, 800 prisonniers politiques avaient été amnistiés par la justice ivoirienne. C’est donc une question qui reste en suspens et qui va probablement jouer un rôle central dans cette discussion à venir entre le chef de l’Etat et l’ancien président Laurent Gbagbo. Finalement cette rencontre ce n’était qu’une première étape dans un dialogue qui se veut soutenu et continu. Le président Alassane Ouattara a sous-entendu que ce dialogue nationale serait un dialogue inclusif qui amènerait d’autres acteurs politiques à participer pour une paix durable pour que la réconciliation soit effective afin que le peuple ivoirien ait le réel sentiment que la page est tournée.

Effectivement cette question de la libération des prisonniers politiques sera une partie essentielle des prochaines discussions. Selon le président Alassane Ouattara, il risque d’avoir une pause, les discussions vont surement reprendre après la fête nationale.

Voir la vidéo de la déclaration conjointe entre les deux hommes https://www.youtube.com/watch?v=CffSQIp7RhA

Mami O

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.