Assises nationales sur l’éducation: Les acteurs à pied d’oeuvre sur la validation du document de base

0
93

Les acteurs du monde de l’éducation sont réunis le mercredi 4 Août 2021 à Ouagadougou pour élaborer un document de base des Assises nationales de l’éducation. Présidée par le Premier ministre Christophe Joseph  Marie Dabiré, cet atelier de validation de ce document va permettre au comité technique national de mener des réflexions pour rélever les défis au niveau de l’éducation.

Les acteurs du monde de l’Education

Les crises sanitaires et sécuritaires ont fragilité le système éducatif burkinabè. En vue d’améliorer le système éducatif burkinabè, les acteurs de l’éducation se rencontrent pour réfléchir et relever les grands défis dans ce domaine.
Les principaux défis auxquels le système éducatif est confronté sont entre autres :  la révolution démographique attestée par une population en âge scolaire d’où la forte demande en matière éducative ; l’inadéquation entre les offres de formations et les besoins du monde de l’emploi, la difficulté de mobiliser des ressources pour investir dans l’éducation.

Le comité

Pendant deux semaines le comité technique va rédiger des documents qui feront l’objet de file conducteur des échanges lors des Assises nationales.
Ce comité technique est composé de plusieurs sensibilités de la nation, des partenaires techniques et financiers et des partenaires spéciaux.

Le ministre de l’Education Stanislas Ouaro

« Ce sont des documents de travail qui sont en train d’être préparés mais nous avons souhaité que cela soit suffisamment participatif de façon à ce que on est des documents bien élaboré qui vont favoriser des échanges et des prises de décisions assez fortes », a expliqué le ministre de l’éducation Stalislas Ouaro.

Le comité technique

A l’issue de cet atelier, un document de base des assises nationales de l’éducation sera validé pour une meilleure éducation au Burkina.

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré

« En vos qualités de membres de comité technique national, vous êtes l’organe de conception d’un document de base qui n’est encore que provisoire », a dit le premier ministre Christophe Marie Dabiré.

Avant de déclarer ouvert cet atelier de validation de ce document .

Christophe Dabiré a encouragé le comité technique à travailler à minimiser ses divergences afin d’obtenir un document final qui intègre la diversité des contributions.

Jeanne Z. LAYA

Fasooamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.