2è édition Camp vacance handball de AS Shalom: la marraine  invite  les parents à inscrire massivement leurs enfants.

0
154

L’Association sportive de Handball Shalom a lancé officiellement le samedi 1 er Août 2021, sur le plateau Mogho Naaba de l’école Bilbalgho de Ouagadougou, la 2è édition du camp vacance handball, des enfants et adolescents de 06 à 18 ans, sous le thème « Enfant patriote pour la patrie. Du 1er et jusqu’au 29 août 2021, ces jeunes vont s’initier à la pratique du handball, à des jeux interactifs, à l’éducation à la santé.

Les campeurs

La marraine madame Kabré/Yaméogo Emma, 2è adjointe au Maire de l’Arrondissement 1 de Ouaga à saluer à sa juste valeur la tenue de ce camp.

La marraine Mme Kabre Emma/ YAMEOGO(survêtement bleu)

« C’est un honneur pour moi d’effectuer le déplacement pour encourager mes filleuls(es), et les promoteurs de AS Shalom qui ont pris cette initiative pour préparer la relève du handball au Burkina Faso, et surtout les accompagner pour les éditions futures ».

Les campeurs en action

« Un honneur aussi pour l’Arrondissement 01 de Ouaga, car ce camp se passe dans l’arrondissement et les entrainements se passent vaussi dans mon secteur, le secteur N°1, en tant qu’élue locale, je ferai en sorte que beaucoup d’enfants s’inscrivent à ce camp vacance handball »

. A indiqué la marraine Kabré Emma , 2 è adjointe au Maire de l’arrondissement 1 de Ouagadougou.

Le coach et promoteur du camp, Moussa
Kafando

Moussa Kafando coach de L’Association Sportive(AS) Shalom handball, formateur promoteur de ce camp vacance handbal, « l’organisation de cette 2è édition , c’est de former toujours, préparer et gagner la relève au niveau du handball en minime, en cadets filles et garçons. 

« C’est de travailler à promouvoir le handball». Pour les parents qui pensent que le sport est un handicap pour l’école, « le sport en général n’est pas un handicap ni un frein pour l’école,  bien au contraire, c’est une belle initiative pour les enfants, car il contribue au bien de l’école, eu égard à l’épanouissement et à l’éducation qu’ils reçoivent. D’où j’invite les parents à encourager les enfants à la pratiquer du sport en général.

La présidente de la Fédération burkinabé de Handball, Mme Stella Tapsoba(en blanc et  au micro).

Tout en  se réjouissant de la tenue de ce camp, la présidente de la Fédération burkinabé de Handball Mme Stella Tapsoba, « c’est tout d’abord une fierté pour nous, de voir un coach de la ligue du Centre de handball organiser cette belle initiative, qu’est le camp vacance handball, que nous saluons.

Cela réuni des handballeurs en herbe. Pendant un mois, ces jeunes vont travailler avec les coachs à connaître et à pratiquer cette discipline.

Les responsables en plein échauffement

« Nous souhaitons qu’à la fin de ce camp vacance qu’on puisse avoir une relève pour venir accompagner les joueurs de la ligue du centre de handball. Cela rentre dans la promotion du handball. Elle n’a pas manqué de féliciter les coachs de l’AS Shalom qui se font remarquer par la qualité de leur prestation et de leur coaching.

Aminata campeur(en jaune)

Quant à Aminata Kafando , 19 ans élève à l’école nationale de Santé publique, option préparateur d’Etat en pharmacie, joueuse du club l’AS douane, « je suis très contente de participer à ce camp vacance, tout comme les autres disciplines, le hand ball est pour moi d’abord un jeu de plaisir.

J’ai choisi le handball pour augmenter et améliorer mes performances. « Quand je vois les petits enfants jouer je suis très contente »..>>.

Marc,  Kafando, campeur(en  gris).

Tout comme Marc kafando, 16 ans, vendeurs d’habits à Ouagadougou , se dit satisfait de participer à cette 2 é édition de camp vacance handball 2021.

Irène Soulama

Fasoamazone.net

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.