Santé – Cancer du sein: Sucer les seins de sa partenaire, l’autre méthode préventive

0
238

Le cancer du sein est le 1er cancer chez la femme après 45 ans en termes de mortalité et de nouveaux cas détectés.  En matière de prévention, le Fonds mondiale de la recherche sur le cancer dans son récent rapport recommande fortement la succion des seins et l’allaitement maternel. L’on peut aussi prévenir la maladie en modifiant simplement quelques habitudes de la vie quotidienne. Un peu moins d’alcool, un peu plus de sport et la main légère sur les acides gras.

Une snthèse de Faso Azone.net le 07 décembre 2021 pour vous. Le cancer du sein est la tumeur maligne la plus fréquente chez la femme. Dans 95 % des cas, il s’agit d’un adénocarcinome. Certains facteurs de risque de cancer du sein sont connus. Détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10.

Selon l’organisation mondiale de la santé, au Burkina Faso, le cancer du sein représente 12,3 % des cancers et il est le plus fréquent, après celui du col de l’utérus situé à 21,6%.

Pour faire reculer ces chiffres, le gouvernement a mis en place une stratégie de lutte qui met l’accent sur la prévention. De cette stratégie découlent de nombreuses initiatives publiques et privées encourageant les femmes à se faire dépister.

Le dernier rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer note un effet positif de l’allaitement comme moyen préventif lorsque celui-ci dure au moins six mois. En effet, lorsque la femme allaite, la production d’œstrogène diminue. Par ailleurs, l’allaitement termine la maturation des cellules mammaires, autre facteur protecteur.

Aussi, dans ce rapport invite les hommes à sucer régulièrement les seins de leurs femmes ou leurs petites amies pour réduire les risques de cancer. Selon l’institution, de par  cette méthode elles ont moins de risque d’attraper un cancer de sein. Le Fonds Mondial explique que la succion des seins tout comme l’allaitement facilitent la maturation des cellules mammaires.

Ce sont ces cellules d’après cette organisation qui  deviennent par la suite le bouclier protecteur contre le cancer de seins. Par ailleurs, ces deux méthodes multiplient et accumulent des effets préventifs contre le cancer du sein.
Toute chose que confirme la sage-femme ghanéenne Mary Azika. Dans un écris relayé par le journal lesechos-congobrazza.com, elle a dit ceci : « la meilleure façon d’éviter le cancer du sein est d’encourager l’allaitement maternel. Le bébé peut téter, votre mari peut aussi le faire. Les hommes peuvent examiner les seins de leurs femmes et petites amies. Ne laissez pas votre femme avoir un cancer du sein. La succion de la poitrine est très bien ».

Il est vrai que de nombreux hommes se détournent de la succion des seins de leur partenaire, quand ceux-ci deviennent flasques,  surtout après des maternités répétées. Désormais, s’en contenter est bien une question de vie ou de mort, pour celle qu’on dit toujours aimer.
En dehors de la succion des seins, le Fond Mondiale préconise d’autres astuces pouvant prévenir le cancer du sein.

Il y a la réduction de la consommation d’alcool, le sport, mais aussi consommer les légumes et s’abstenir de consommer les aliments contenant des acides gras. Cependant, force est de reconnaitre qu’au-delà de toutes ces astuces, il y’a lieu de toujours privilégier le dépistage.

Anaëlle K.

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.