Début du Carême 2022 : les fidèles catholiques de Saaba ont célébré la messe du mercredi des cendres

0
286
Le catéchiste entrain d'administrer la cendre aux fidèles chrétiens de Saaba

Les fidèles chrétiens catholiques de la paroisse Saint André de Saaba à Ouagadougou, ont célébré la messe du  mercredi des cendres, le 2 mars 2022, date qui marque le début du temps de carême et le cheminement vers la pâques.

Les fidèles en pleine prière

Le carême vient du latin quaresima, ce qui veut dire quarante (40) jours, avant pâques, au cours desquels nous devons redoubler d’efforts dans la pénitence dans la conversion, la prière et le partage. 40 jours, au cours duquel aussi, nous recherchons davantage le Seigneur pour mieux correspondre à sa volonté.

Le catechiste Jean Pierre Kaboré administré la cendre aux fidèles

« Convertissez-vous et croyez à l’évangile » c’est la recommandation du Seigneur pendant  ce temps que dure le carême.
Selon le Prêtre célebrant  la messe, l’Abbé Théophane Ouedraogo, Vicaire de la Paroisse Saint André de Saaba,  » 40 jours durant ,

nous redoublons d’effort dans la pratique spirituelle, c’est pourquoi au sein de la paroisse nous avons essayé d’augmenter le nombre de célébrations eucharistiques pour permettre à l’ensemble des fidèles de pouvoir y participer. A indiqué  le Vicaire.

Des activités aussi sont prévues comme le chemin de croix  dans les  paroisses, et les communautés chrétiennes de Base(CCB) dans  les quartiers.  il  n’a pas manqué,  d’inviter les fidèles à redoubler d’efforts dans la prière individuelle et personnelle, surtout dans la recherche de sacrement de réconciliation durant ce temps de conversion.

« C’est autant d’invitation que nous lançons aux fidèles pour leur permettre chacun à son niveau de faire un effort pour pouvoir correspondre d’avantage à la volonté de Dieu durant ce temps de carême. A t’il recommandé

Les fidéle

« L’objectif c’est ressusciter à Pâques, et comme l’a dit l’évangile et qui a été repris à plusieurs reprises « il te le revaudra, il te revaudra « . A exhorté l’Abbé Théophane OUEDRAOGO.
Pour lui,  « Ce que nous voulons à la fin c’est de ressusciter à pâques avec le Christ ».

L’Abbé Théophane Ouedraogo, Vicaire de la paroisse Saint André de Saaba

Comment faire ?
Le chemin est tout tracé, le jeûne, l’aumône et la prière, sont recommander. Jeûner afin d’offrr à Dieu  notre privation à ceux qui en ont le plus besoin.

Pendant l’administration de la cendre aux fidèles

Comme exhortation, l’Abbé invite  les chrétiens à prier afin de rester dans les bonnes grâces de Dieu,  » partageons ce que nous avons avec les autres. Voilà le mot d’ordre que nous conseillons afin que tous nous redoublons d’avantage d’efforts dans la conversion  des coeurs  et dans la prière, s’abstenir  aussi de manger la viande et de boire l’alcool tous les vendredis.

Mme Savadogo Carole, et sa fille Audrey Bénie Charlène, sont contentes de recevoir la cendres marquée sur leur front

« Pour lui, le carême est le moment de faire le point sur notre relation avec le Christ ».
Ange K.Farouk
Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.