Barkhane au Sahel: les manoeuvres sur le terrain

0
185

Ceci est un  communiqué de la Force Barkhane,  sur ses opérations au cours de la semaine écoulée. 

De la  Situation militaire du théâtre sur le terrain des opérations de sécurisation 

La force Barkhane poursuit la réarticulation de ses forces hors du territoire malien, en coordination avec
lensemble des partenaires.

Cette manœuvre logistique complexe est conduite en bon ordre, en sécurité et en liaison avec les forces armées maliennes, tout en continuant la lutte contre les GAT.

La semaine a été marquée par la poursuite des opérations de sécurisation élargie des emprises et des axes logistiques et la neutralisation de Yahia Djouadi, haut cadre historique dAQMI.

Activité de la Force

Manœuvre de réarticulation de BARKHANE  désengagement de la BOA de Gossi

Faisant suite aux annonces du président de la République du 17 février 2022, les opérations de préparation au désengagement de la Base opérationnelle avancée (BOA) de Gossi ont débuté.

Les travaux de démontage de la BOA de Gossi ont commencé dès lannonce du Président et ils dureront plusieurs semaines.

Lessentiel des travaux se concentre actuellement sur le démontage des zones vie, le nivellement du terrain et lempotage des conteneurs (type KC20) qui seront désengagés par voie routière au cours de différents convois.

Du 28 février au 3 mars 2022, le sousgroupement tactique désert (GTD) Grenat du GTD Hermès a effectué le 1er convoi de désengagement de la BOA, escortant une trentaine de camions civils entre la Plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao et la BOA de Gossi. Il a fallu près de quatre jours au GTD pour effectuer laller, le chargement du convoi à Gossi et le retour à Gao.

Les aéronefs de la BAP de Niamey appuient les convois de réarticulation

Le 3 mars 2022 une patrouille composée dun Mirage 2000C et dun Mirage 2000D de la Base aérienne projetée (BAP) de Niamey a appuyé le convoi logistique entre la BOA de Gossi et la PfOD de Gao.

A lissue, un créneau de formation au profit des Guideurs aériens tactiques avancés (GATA) de la Force conjointe G5Sahel et de la MINUSMA sest déroulé audessus de Gao.

A cette occasion, les équipages de Mirage 2000 de la BAP ont procédé à des shows of force et à des entrainements de frappes aériennes.

La patrouille sest ensuite dirigée vers Ménaka pour travailler avec un Joint Terminal Attack Controller (JTAC) de la Task Force Takuba. La mission sest poursuivie au Burkina Faso puis au Niger, par des
prises de contact avec des GATA burkinabè et nigériens.

Neutralisation de Yahia Djouadi, haut cadre historique dAQMI

Dans la nuit du 25 au 26 février 2022, la Force Barkhane a conduit une opération visant un haut cadre
historique dAl Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) à environ 100 km au nord de Tombouctou, au Mali.

Cette opération a conduit à la neutralisation du djihadiste algérien Yahia Djouadi, alias Abou Ammar al
Jazairi, acteur historique de lexpansion dAl Qaïda et du terrorisme djihadiste en Afrique de lOuest.

Après lavoir localisé dans une zone connue pour être un refuge des groupes appartenant à AQMI et au RVIM (Rassemblement pour la victoire de lIslam et des musulmans), puis formellement identifié, il a été neutralisé par une intervention au sol, appuyée par un hélicoptère de reconnaissance et dattaque Tigre et deux drones français.

Lors de la reconnaissance de la zone qui a suivi, des munitions ont été détruites et de larmement a été saisi.

Les opérations contre les groupes armés terroristes, en particulier contre les principaux responsables dAQMI et du RVIM et de lEIGS, se poursuivent.

Sa neutralisation est un nouveau succès tactique pour la Force Barkhane qui reste déterminée à poursuivre le combat contre les groupes armés terroristes, avec ses alliés sahéliens, européens et nordaméricains. Elle affaiblit encore davantage AQMI en portant un coup sévère à son étatmajor et en privant le RVIM dun relais majeur dans le nord du Mali et dun cadre historique particulièrement expérimenté.

Cette neutralisation sajoute aux derniers succès qui ont affaibli les GAT :
 au mois de juin 2021, Dadi Ould Chaib, chef de groupe plus connu sous le nom dAbou Dardar, et Sidi Ahmed Ould Mohammed alias Khattab alMauritani ont été capturés tandis que Almahmoud ag Baye alias Ikaray, important cadre de lEIGS, a été neutralisé ;

 en juillet 2021, Issa alSahraoui, coordinateur logistique et financier de lEIGS, et véritable chef de lEIGS au Mali, et Abou Abderahmane alSahraoui, second cadre de lEIGS chargé de prononcer des jugements ont été eux aussi neutralisés ;

 en août 2021, Adnan Abou Walid alSahraoui, émir de lEIGS a été neutralisé ;

 en décembre 2021, Soumana Boura, chef de groupe de lEIGS, a été neutralisé en étroite coordination avec les autorités nigériennes
.

Action de partenarait de combat avec le Niger

Le 8 mars, un drone dobservation de la force Barkhane a repéré une quinzaine de GAT à moto, à In Araban,
à proximité de la frontière malonigérienne, côté Mali, et faisant route vers le Niger.

La force Barkhane a prévenu les autorités nigériennes dune possible arrivée des GAT et lautorisation de les
neutraliser en cas de franchissement de la frontière. Laction de la force Barkhane a permis de neutraliser
une partie des terroristes à proximité de la frontière, près de Akabar, au Mali
.

Suivez lactualité de la Force Barkhane sur Twitter : www.twitter.com/BARKHANE_OP

Contact relations publiques : ndjemia.conscom@opsbss.defense.gouv.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.