Cour des comptes : le nouveau Premier président installé dans ses fonctions

0
196
M. Latin Poda, premier président de la Cour des Comptes, a prêté serment

(Ouagadougou, 14 avril 2022).

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire a assisté, ce jeudi  14 avril 2022, dans la matinée à l’audience solennelle de prestation de serment et d’installation du nouveau Premier président de la Cour des comptes, Latin Poda.

Le presiduim

« Je jure de bien et fidèlement remplir ma fonction, de l’exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique et de ne donner aucune consultation à titre privé sur des questions relevant des compétences de la Cour et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat ». C’est par cette formule de serment consacrée que le nouveau Premier président de la Cour des comptes, Latin Poda a été installé dans ses fonctions.

« Au-delà de la solennité de cette audience qui est une exigence légale, c’est un moment fort d’engagement pour le premier responsable qui entre en fonction » a déclaré le nouveau Premier président de la Cour des comptes.

Pour Latin Poda, cette cérémonie de prestation de serment et d’installation est « une occasion d’interpellation de toute la chaîne décisionnelle, du système d’intégrité national, sur la nécessité de prendre ou de renforcer les mesures permettant à l’administration publique nationale d’orienter ses actions dans le sens du respect des règles de la bonne gouvernance ».

Le président du Faso , Paul Henri Sandaogo Damiba (à gauche), congratule M. Latin Poda nouveau président de la Cour des Comptes

L’installation du Premier président de la Cour comptes, juridiction supérieure de contrôle des finances publiques, intervient à un moment où les plus hautes autorités de notre pays appellent à une gouvernance vertueuse et une saine gestion de l’administration publique.

Pour relever ces défis Latin Poda dit compter « essentiellement sur l’accompagnement de l’exécutif et du pouvoir législatif ». Il entend placer son mandat sous le signe de la communication pour faire connaître davantage la Cour des comptes, ses missions et ses résultats.
Précédemment conseiller à la Cour des comptes, Latin Poda, magistrat de grade exceptionnel est le 4e Premier président de la juridiction supérieure de contrôle des finances publiques.

La présence du chef de l’Etat, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba à son installation, a été saluée par le procureur général et le bâtonnier de l’Ordre des avocats, comme un signe d’encouragement pour le monde judiciaire et les acteurs de la Cour des comptes.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.