Burkina : des comités locaux pour la préservation de la paix

0
634

Le Ministre d’État en charge de la Cohésion sociale et de la Réconciliation nationale, Monsieur Yéro Boly, a animé, le mardi 19 avril 2022, une conférence de presse sur la création et la mise en place des comités locaux de dialogue pour la restauration de la paix au Burkina Faso.

Pour le ministre en charge de la Réconciliation nationale, depuis l’éclatement des crises sécuritaires dans la zone sahélo-sahélienne, le Burkina Faso s’est retrouvé dans une situation de fragilité sécuritaire, l’exposant aux attaques terroristes. Ces attaques se sont amplifiées et notre pays est depuis 2015 en proie à une insécurité généralisée.

Cette situation a eu pour conséquence des centaines de morts, près de deux (02) millions de personnes déplacées internes ayant abandonné, champs, récoltes et bétail, de services de santé et plus de 2500 établissements scolaires fermés. De nombreuses circonscriptions administratives sont aujourd’hui abandonnées par leurs responsables.

Les enseignements sur le forum national sur la securité ont abouti à l’élaboration d’ une politique de sécurité nationale intégrant toutes les dynamiques de mobilisation des forces sociales.

Pour lui, tirant les enseignements des échanges avec les différents acteurs de la paix lors du Forum National sur la Sécurité, tenu en octobre 2017 à Ouagadougou, le Gouvernement burkinabè, avec l’appui de partenaires techniques et financiers, et pour mieux appréhender la question, a élaboré une politique de sécurité nationale intégrant toutes les dynamiques de mobilisation des forces sociales.

Partant d’un besoin de dialogue observé depuis un certain temps sur le terrain, le Conseil des Ministres en sa séance du mercredi 13 avril 2022, a décidé de la mise en place d’une Coordination des Comités Locaux de Dialogue pour la Restauration de la Paix.

Mise en place d’une Coordination des Comités Locaux de Dialogue pour la Restauration de la Paix.

Pour le ministre Yero Boly, la Coordination nationale des Comités locaux de Dialogue pour la Restauration de la Paix est dirigée par un Coordonnateur national choisi au regard de son expérience et de ses qualités professionnelles avérées.
« Le Coordonnateur et les membres de la Coordination nationale des Comités de Dialogue pour la Restauration de la paix, issus de différents départements ministériels, sont nommés par décret ».

Les Comités locaux de Dialogue pour la Restauration de la Paix.

Quant aux Comités locaux de Dialogue pour la Restauration de la Paix, ce sont des initiatives endogènes encourageant le retour des jeunes burkinabè qui ont rejoint les groupes terroristes armés et qui aujourd’hui souhaitent déposer les armes. Il s’agit là d’initiatives porteuses d’espoir pour le retour de la paix dans les zones concernées, à travers une réconciliation inter-communautaire et intra-communautaire.

Pour le ministre d’État, dans cette lutte contre le terrorisme, l’Etat a besoin de l’accompagnement et de l’engagement de tous. C’est pourquoi, il faut impérativement l’implication des personnes ressources influentes tant dans les zones les plus touchées par le terrorisme et l’extrémisme violent que partout ailleurs au Burkina.

De même votre rôle est prépondérant dans la lutte pour la sauvegarde de la patrie.
Comme vous venez de le suivre, il ne s’agit point d’une négociation entre le Gouvernement burkinabè et les groupes armés terroristes. Au risque de me répéter, il s’agit d’accompagner les initiatives endogènes parce qu’il nous a été donné de constater sur le terrain, qu’il y a un besoin de communication entre les filles et les fils du Burkina en rupture de dialogue avec la nation et les notabilités de leurs localités respectives.

Pour lui, « c’est là une opportunité pour accompagner ces initiatives de dialogue endogène, qui doivent nous permettre d’aboutir à un apaisement et à un retour de la paix dans notre pays, le Burkina Faso », a t’il indiqué.

Irène Soulama

Fasoamazone.net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.