Vigoureuse riposte à l’attaque du détachement de Bourzanga : le Chef suprême des Armées décore le personnel de la Croix duBOuO

0
278
Le Président Damiba décoré le Lieutenant Assoumani BEOGO, chef du détachement de Bourzanga

(Bourzanga, 22 mai 2022).

Au lendemain de la vigoureuse riposte des éléments du Détachement militaire de Bourzanga à l’attaque terroriste dirigée contre leur base, le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, Chef suprême des Armées a effectué, ce dimanche, une visite opérationnelle sur le site.

Il s’est agi pour le Chef de l’État de venir saluer la bravoure et l’engagement des hommes face à la puissance de feu d’un ennemi lourdement armé.

« Nous sommes venus ce matin après l’attaque qui a eu lieu ici hier pour vous témoigner, au nom du gouvernement et de l’ensemble du pays, la satisfaction et la reconnaissance envers l’ensemble du personnel de votre Détachement », a déclaré le Chef de l’État.

Dans son adresse au vaillant personnel du Détachement de Bourzanga, le Président du Faso a félicité et encouragé les éléments tout en invitant l’ensemble des FDS à suivre le bel exemple des hommes du Lieutenant Assoumani BEOGO. Il a rendu un vibrant hommage aux vaillants combattants tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la Patrie. A l’issue de son message tout le personnel du Détachement a été décoré à travers cinq éléments qui ont reçu symboliquement la médaille de la Croix du combattant.

Séance de décoration des Forces armées par le président Damiba

Pour le Chef suprême des armées, c’est sur cet exemple d’engagement et de bravoure du Détachement de Bourzanga que  » l’État s’appuiera pour engranger davantage de succès contre les groupes armés terroristes ».
Au cours de cette visite opérationnelle, le Chef de l’État a réitéré son appel au dialogue à l’endroit des fils égarés du pays. « Nous tendons les bras à ceux qui veulent abandonner le combat », a déclaré le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA.

Par contre ceux qui ont décidé de continuer dans la violence contre leur pays seront combattus, « car ce qui s’est passé ici hier Bourzanga montre que l’ennemi n’est supérieur nullement à nous », a soutenu le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA.
Pour ce faire, au delà de cette victoire de Bourzanga, le Président du Faso a invité l’ensemble des Forces de défense et de sécurité à rester alertes, vigilantes et déterminées dans le combat pour la libération de notre pays.

En rappel, la riposte du personnel du Détachement de Bourzanga a causé d’énormes pertes à l’ennemi établies à plus de 40 terroristes neutralisés, trois véhicules récupérés dont un blindé, des armes individuelles et collectives, des motos et divers matériels.

Ditection de la communication de la Présidence du Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.