Honorine Pegdwendé OUÉDRAOGO/ SAWADOGO ambitionne institutionnaliser le Genre au Burkina Faso

0
353

Honorine  Pedguewendé,  OUÉDRAOGO/ SAWADOG,  est docteur en sociologie,  également chercheur au Centre Nationale de la Recherche Scientifique et Technologique(CNRST).   Nommée en Conseil des ministres du 27 juillet 2022,  elle est la nouvelle  Directrice générale du Genre au ministère du Genre et de la Famille (MGF). C’est avec des sentiments de joie, que madame Honorine OUÉDRAOGO,  place son mandat sous le signe  de la responsabilité,  également de la co-construction,  de l’engagement continu, de la  bonne collaboration avec ses collègues, afin d’atteindre les objectifs, mais aussi le signe du respect et de l’humanisme.

En ce qui concerne les sentiments qui l’animenr,  Docteur Honorine OUÉDRAOGO , est reconnaissarte. Son  tout premier sentiment est  le sentiment de gratitude. La gratitude envers les plus grandes autorités du pays,  à madame la ministre du Genre et de la Famille, Salimata NÉBIÉ/CONOMBO, sa  gratitude  va également envers ses parents, pour elle, ceux -ci ont compris l’importance de la scolarisation de la fille à l’école, « ils m’ont soutenue, ils m’ ont accompagnée jusqu’au doctorat, c’est avec beaucoup d’humilité que j’occupe ce poste en reconnaissance pour ceux qui m’ont nommée, et qui ont concurru à cette distinction, a  t’elle  ainsi exprimé sa gratitude envers ses géniteurs et les autorités.

Aujourd’hui, elle mesure toute la responsabilité qui lui est confiée.

Pour la nouvelle Directrice générale en charge du Genre,  cette nomination, n’est pas le fruit du hasard. « c’est vraiment un long chemin de lutte de combat  d’engagement, d’endurance, et de résilience, a t’elle laissé entendre. « d’où je travaillerai avec toutes les filles, les femmes, les hommes, mes frères et collègues à mes côtés, parce que,  le genre comme on l’entend souvent le dire ce n’est pas seulement la femme le genre,  c’est vraiment les hommes et les femmes ». Pour elle, « le genre est une lutte de complicité, le genre  est une complémentarité, le genre est une co-construction harmonieuse de nos familles, de nos milieux de travail et de la société burkinabé »,  a  t’elle expliqué.

Dans le cadre de sa mission,  sa principale mission  sera ’institutionalisation du genre et la promotion socio- économique, et politique de la jeune fille et de la femme au Burkina Faso  a  dévoilé la DG en charge du Genre.

Pour que l’institutionnalisation du genre soit une réalité,  dame Ouédraogo,  compte l’amèner devant une approche intégrante qui  invitera  le maximum,  à  tout faire pour que tout projet et programme de développement intègre le genre,  mais aussi le transforme, « cela  signifie que  je dois travailler à ce que les structures qui portent les projets  soient genre- sensibles, c’est à dire les familles, les milieux de travail, les universités, les milieux scolaires, fassent  du genre le véritable outill de transformation sociale et de développement du Burkina Faso » a indiqué la nouvelle Directrice générale.

Elle  place  son mandat sous le signe    egalement  de la  co- collaboration,  de concert avec ses collaborateurs,  qui seront continuellement consultés, intègrés dans les diffèrents projets en mettent en commun les intelligences au profit du département,  mais  afin d’atteindre les objectifs assignés, »  aussi sous le signe du respect et de l’humanisme,  c’est à dire, travailler en ne  nuisant pas à mes collègues, en ne nuissant pas aux  populations bénéficiaires auxquelles,  nous comptons apporter le bien être »,  a t’elle signifié.

« Merci  beaucoup à  faso amazone.net de m’avoir permis de m’exprimer sur les éléments essentiels de mon mandat »,  a conclu la DG, Docteur Honorine Teguewendé OUÉDRAOGO/ SAWADOGO.

Irène Soulama

faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.