Pénurie de carburant à Ouagadougou: les usagers prennent à nouveau d’assaut les stations d’essence

0
312

Ce 7 janvier 2023, aux alentours de 12 heures soit midi, les Ouagavillois(es), ont pris d’assaut  à nouveau les stations d’essence  pour se procurer  du carburant, le super 91. Cette ruée vers les pompes à essence est partie de message  de bouche à oreille,  pour certains et pour d’autres sur les réseaux sociaux, informant  les populations du manque de carburant une nouvelle fois dans les stations d’essence à Ouagadougou.

Effectivement  beaucoup de stations que nous avons parcourues , à la sortie Est de Ouagadougou sur la RN4, l’axe menant vers le Niger, le Togo et le Bénin, dans les quartiers de Borgo, et de Nioko 1, sont pour la plupart fermées , d’autres mêmes sont barricadées à l’aide de ficelle, et de cordelettes.  À notre arrivée à la station Oryx de Nioko 1, on percevait à perte de  vue, une multitude de  motos alignées, et de l’autre côté des véhicules qui patientaient pour avoir le fameux jus.

L’ambiance était  parfois morose,  parfois surchauffée, des usagers très remontés se guelaient  mutuellement déjà à cause de la fatigue, de la chaleur, et  contre ceux qui arrivaient en dernières positions,  pour infiltrer les rangs, se faire servir sans faire le rang, se voyaient rabrouer.

Les pompistes  dévoués, s’affairaient en toute courtoisie,  pour satisfaire les clients, mais le  prix à ne pas dépasser pour les véhicules était de dix mille (10.000).

Comme cela s’est passé il ya environ une semaine c’est à dire en fin décembre 2022, le même scénario s’est reproduit ce samedi 7 janvier 2023 dans l’après midi.

Contre  toute attente un communiqué de la SONABHY est venu rassurer les usagers de la disponibilité du carburant.

À lire le communiqué de la SONABHY ci- dessous 

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.