Burkina: Lettre ouverte au président TRAORÉ

0
621

Ceci est une lettre ouverte de monsieur Sylvain OUEDRAOGO,  adressée au Président de la transition, Chef de l’État, le capitaine Ibrahim TRAORÉ

Depuis quelques jours, tout observateur de la situation nationale a pu constater une multiplication des attaques terroristes dans plusieurs localités du pays. Malheureusement, ces attaques terroristes répétées sont la cause de nombreuses assassinats de nos compatriotes avec leur corollaire de dégâts matériels. Il suffit de se référer pendant ces 72 heures aux drames intervenus à Mangodara, Falangoutou, dans la région du Centre-Est etc.
C’est en toute honnêteté que vous avez affirmé à votre visite à l’université devant les étudiants que les attaques terroristes se sont multipliées ces derniers mois.
Mon capitaine, il n’est plus besoin de le rappeler que l’heure est très grave.
Malgré la volonté affichée de résoudre la crise sécuritaire, l’heure est extrêmement grave.

Monsieur le Président de la transition,
Notre lettre ouverte à vous adressé se justifie actuellement par l’urgence de la situation sécuritaire. S’il est vrai que des actions sont déployées sur le terrain pour trouver des réponses idoines à la question sécuritaire, il est aussi réaliste de reconnaître que la reconquête du territoire national couronnée par le retour des populations dans leurs localités d’origines n’est pas encore un acquis effectif. L’augmentation encore du nombre de personnes déplacées internes au Burkina Faso ces derniers mois vient attester la véracité de nos propos.

Mon capitaine, notre peuple souffre le martyr actuellement.
Il est temps qu’une solution plus efficace à la crise sécuritaire soit trouvée. Nous souhaitons demeurer optimistes. Cependant, la multiplication des attaques terroristes nous reste perplexe et inquiet.

Mon le Président de la transition, Chef de l’État,
Dans l’espoir que notre lettre ouverte vous parviendra, nous vous souhaitons beaucoup de courage ainsi qu’à nos compatriotes dans cette lutte difficile contre le terrorisme.

Burkina, le 31 janvier 2023

Pour le Mouvement Citoyen de la Démocratie (MCD)

Sylvain OUEDRAOGO
Président

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.