Burkina:Les femmes enlevées à Arbinda, puis retrouvées sont prises en charge psychologique(Chef de l’État IB)

0
542

Grande interview avec le Chef de l’Etat

Vendredi 3 février 2023

Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORE a accordé un grand entretien à la télévision nationale et Savane médias le jeudi 2 février 2023.
Entre autres sujets, au menu des échanges :
– la situation sécuritaire ;
– la crise humanitaire ;
– les Relations internationales ;
– la Bonne gouvernance ;
– le développement endogène ;
– la justice.
 Le premier grand face à face entre le Capitaine Ibrahim Traoré, Président de la transition et les journalistes de la Radio télevision nationale, Ruth Bini OUATTARA et Soumaïla RABO, de Savane TV.

Concernant la cinquantaine de femmes enlévées, à Arbinda, les 12 et 13 janvier 2023,  et retrouvées  le 20 janvier, grâce au professionnel des Forces de défense et de securité(FDS), et des volontaires pour la défense de la patrie(VDP), qui a suscité beaucoup d’émoi, de révoltes au niveau national, de condamnations, de compassion au niveau de la communauté internationale, etc, le  sujet n’est pas passé inaperçu par les journalistes. Le président de la transition s’explique. Suivez ses propos ci- dessous.

« Les deux groupes de femmes ont été retrouvées, actuellement ».  « Elles sont dans un centre pour prendre soin d’elles psychologiquement, les remettre en bon état de santé physique, psychologique » .

« Dans le même temps, il ya des cellules permettant de les interroger, donc c’est un cours ». « À travers tout ce qu’elles pourront nous dire, on va rétablir la vraie vérité ».

« Une chose est sûre, c’est que quand même il y’a un flou autour de la question, je ne saurais vous le dire exactement ici ». « Mais les femmes sont entrain de reprendre la mémoire, donc on n’en saura plus ».

Extrait de l’entretien télé, du Chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim TRAORÉ.

faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.