Effort de guerre: Le mouvement « Célébrons le 8 mars autrement » contribue avec plus de 4millions de francs cfa

0
691

À l’occasion du 8 mars 2023, Journée internationale de la célébration des droits de la Femme, le mouvement « Célebrons le 8 mars autrement », a remis dans la soirée du mardi 21 mars 2023, à Ouagadougou au Secrétaire générale du Ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, monsieur Karim ZINA, une enveloppe d’un montant de 4 millions trois cent quatre vingt  neuf mille six cent huit(4.389.608) cfa. Ce geste selon la 2 è Vice présidente du mouvement Aminata OUEDRAOGO/BAGAYOGO,  pour contribuer à l’effort de guerre sollicité par le Chef de L’État le Capitaine  Ibrahim TRAORÉ.

La remise des fonds

Aminata/Ouedraogo Bagayogo, 2é Vice présidente du Mouvement « Célébrons le 8 mars autrement », s’est dite satisfaite d’avoir procéder avec ses soeurs à la remise de la somme de  Quatre millions trois cent quatre vingt  neuf mille six cent huit(4.389.608) fcfa  au Secrétaire Genérale du ministère en charge de l’action humanitaire et du genre, monsieur Karim ZINA, pour contribuer à l’effort de guerre sollicité par le président de la transition, le  Chef de l’État, le capitaine Ibrahim TRAORÉ.

Pour la 2è vice présidente, cela traduit honnêtement une satisfaction au vu de l’historique de leur mouvement, qui depuis 2020 essaie malgré tout  de relever les défis au regard de la situation sécuritaire actuelle que traverse le Burkina.

Monsieur Karim ZINA, Secrétaire général, et Mme Aminata Ouedraogo / Bakayogo 2 è vice présidente du mouvement

« Depuis 2020 que nous existons, avons voulu depuis lors  célébrer le 8 mars autrement ». « Nous avons rêvé, parce qu’il fallait rêver et pour le faire bien.  »  Célébrer le 8 mars autrement, c’est celébrer un 8 mars plus utile, plus  efficace qui pose les problèmes réels de la femme en général « , a indiqué madame OUEDRAOGO.

« Nous sommes contentes aujourd’hui, d’avoir fait oeuvre utile,  parce qu’il ya des hommes avec nous, nous sommes aussi contentes que ce mouvement ai eu cet impact et engouement. Le fait que beaucoup de gens ont emboïté le pas,  et adhèrent de plus en plus.  » Donc notre satisfaction  c’est vraiment dire que nous avons vu juste ».  « Nous avons rêvé bien et si on avait pas rêvé il fallait le faire pour commencer, c’est aussi notre contribution à l’effort de guerre ».

Quant à la collecte de fonds, elle  a  été lancée autour du 23 février 2023 et à nos jours. Elle s’est faite largement à travers des  communiqués dans les médias, tout en demandant aux gens de contribuer au numéro Airtel  74782121. La  collecte  continue toujours. La Vice présidente invite les uns et les autres, les personnes de bonnes volontés à toujours contribuer à cet  effort de guerre demandé par le président du Faso,  afin de soutenir les FDS, les VDP,  et les personnes déplacées internes(PDI), « puisque  le besoin est toujours là et se fait sentir, puisque  les gens continuent toujours de bouger,  de venir, et on en a toujours besoin ». A plaidé la vice presidente.

Les collaborateurs du Secrétaire général du ministère en charge du genre.

De notre côté il fallait le faire, « c’est notre contribution à nous à l’effort de guerre. Il  fallait aussi à notre niveau  marquer le pas pour venir en aide et nous avons toujours été solidaires des personnes déplacées internes(PDI) », foi de madame Aminata Ouedraogo.

« Merci à la presse aux femmes et hommes de médias, qui nous ont fortement accompagnées au cours de cette collecte de fonds, « vous avez toujours été présents pour nous soutenir « on est ensemble pour notre cause commune », a t’elle remercié.

Depuis 2020, le mouvement mène des  formations, et activités rénumératrices envers les femmes et les filles,  en saponification(fabrique de savon), en élevage, et 2 forages ont été remis à Kaya avec le soutien de l’ONEA et du Lions Club, etc, selon Aminata.

Le Secrétaire general du ministère en charge du genre Karim ZINA

Quant au Secrétaire général du ministère en charge de l’action humanitaire, du genre, monsieur Karim ZINA, il a remercié les femmes du mouvement « Célébrons le 8 mars autrement », pour cette initiative et cette mobilisation menées à la période du 8 mars qu’il trouve salvatrices pour la défence du territoire, et d’avoir repondu à l’appel du Chef de l’État. Le pays enregistre près d’ 1 millions 900.000 de PDI à ce jour, « on a besoin des ressources pour entretenir nos forces combattantes sur le terrain ».

Mme Édith Tapsoba, la trésorière du mouvement présente le contenu de l’enveloppe

C’ est aussi une occasion pour vous  de sensibilisation des citoyens, des femmes à se mobiliser pour apporter leur contribution à lutter contre l’hydre terroriste.  » Cette initiative doit continuer pour inspirer d’autres personnes à s’inspirer, afin d’apporter leur pierre à la construction du Burkina Faso, que le Seigneur puisse vous garder en bonne santé et de vous donner les forces necessaires de continuer dans cette lancée.

Notons qu’au cours de cette remise de collecte de fonds à monsieur le Secrétaire Général, on remarquait une forte délégation des membres du mouvement ‘Célébrons le 8 mars autrement ». 

La présidente est Mme Rita Sawadogo.

Irène Soulama

FasoAmazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.