Mécanisme de prévention et d’anticipation des crises au Sahel (MIPAS) : la ministre Olivia ROUAMBA apporte son soutien à l’initiative

0
655

La ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, S.E Madame Olivia ROUAMBA a reçu en audience, ce 17 avril 2023, la Haute Représentante du Mécanisme international de prévention des crises au Sahel, madame Salimata NEBIÉ.

La ministres en charge des Affaires étrangères Olivia Rouamba à droite et la Haute Représentante du MIPAS Saly Nébié Conombo à gauche

La Haute Représentante du MIPAS a voulu ces échanges avec la cheffe de la diplomatie burkinabè pour non seulement lui présenter l’initiative mais également solliciter l’accompagnement de son département afin de faciliter l’atteinte des objectifs de l’institution. « Nous avons tenu à présenter à madame la ministre, l’architecture du mécanisme, ses ambitions ainsi que l’agenda pour les deux prochaines années » a dit madame NEBIÉ. Le mécanisme de l’alerte précoce a encore sa place dans un contexte de crise car il permet de mobiliser d’autres acteurs aux côtés des États en vue d’apporter des solutions alternatives aux problèmes et défis sous-jacents a-t-elle précisé.

Face à la presse

Tout en saluant l’initiative, la ministre ROUAMBA a indiqué que le MIPAS est un outil de rapprochement entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger. « Cette initiative de mise en commun des efforts en réponse aux enjeux dans le Sahel participe au renforcement de la Coopération régionale » a-t-elle affirmé. S.E. Madame Olivia ROUAMBA a par ailleurs félicité madame NEBIÉ pour sa désignation à la conduite du mécanisme. Elle a également exprimé son soutien quant à la mobilisation de Partenaires techniques et financiers en faveur du mécanisme.

Saly Nébié/ Conombo

DCRP/ MAECR-BE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.