Session de recyclage sur la Médiation communautaire: les participantes ont été congratulées

0
428

Madame la Coordonnatrice du Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso (CCOAGPCF- BF), Martine Yabré,  le samedi 25 mars 2023 à Ouagadougou, a clos les travaux de la Session de recyclage sur la Médiation communautaire. Durant deux jours les 150 participantes ont été outillées sur les différents concepts, de règlements des conflits communautaires, etc. À l’issue, la combativité des participantes dans le domaine du genre de même que leur assiduité aux travaux ont été reconnues.

les participantes à l’atelier

À l’issue de ces travaux, quelques participantes se sont prononcées .
Selon Olivia Nelessi SIRIMA, agée de 25 ans, étudiante à l’Université Saint Thomas d’Aquin(USTA) de Ouagadougou, en année de master II, et membre de l’association « Réference », basée à Ouagadougou, » Cette formation  sur la médiation communautaire  vient à point nommé. C’est un recyclage pour moi, elle m’a permis d’acquérir de nouveaux outils, c’est une formation plus poussée.  L’association Réference  dans laquelle je milite avait déjà organisé une session dans ce sens. Cela va mieux m’aider au niveau de mes études. J’ai pu acquérir des connaissances  plus poussées à travers  certaines thématiques que je pourrai partager avec les membres de mon association Réference ».
« Avec cette  session j’ai pu renforcer mes capacités dans ce sens. On peut dire que la médiation est l’une des techniques de règlement des litiges et conflits, d’une manière pacifique des différents à l’amiable. Cette formation vient à point nommé « , selon Olivia Nelessi.

 Martine Yabré  la coordonnatrice du CCOAGPCF- BF

Et Vanessa ONADJA, 22 ans,  en année de master II en communication d’entreprises. S’exprime en ces termes : « en ce qui concerne la médiation communautaire, j’ai pu acquérir des connaissances.  Il  y a des situations de conflits  pareilles à l’école, dans nos universités,  surtout avec l’administration, que nous avons pu régler. Se retrouver dans le rang des aînés pour résoudre un conflit  ce n’était pas facile. Il fallait mettre balle à terre », trouver un terrain d’entente  pour que l’administration continue de bien fonctionner.  Je pense qu’à travers cette situation, j’ai pu m’exercer », a dit Vanessa.

Remise de l’attestation de reconnaissance à la promotrice de FasoAmazone.net(à droite)

C’est une cérémonie qui a été marquée par la remise symbolique des attestations à des personnes de ressources, notamment aux aînées,  aux femmes des médias,  aux veuves des corps habillés, au réseau des femmes de foi, aux femmes Gardes de la sécurité pénitentiaire(GSP), aux femmes handicapées, aux associations Réference, Féminin in, Pugsada, Conseil des femmes du Burkina, et aussi à toutes celles qui  mènent un combat quelconque pour recouvrer  l’effectivité des droits des femmes et le plein  épanouissement de la jeunesse.

La remise d’attestations par la coordonnatrice

Il n’y a pas d’âge pour apprendre dit-on, et le CCOAGPCF-BF en ait conscience, raison pour laquelle il a œuvré à outiller les femmes pour leur participation dans les différentes médiations communautaires et situations  de crises afin qu’elles jouent pleinement leur rôle, » car Les femmes sont les meilleures médiatrices », a indiqué madame Martine Yabré, Coordonnatrice du CCOAGPCF-BF.

Tout en remettant l’attestation à Mme LOUGUÉ Hortense, présidente de l’association d’Appui et d’Eveil Pugsada (ADEP), la coordonnatrice Martine YABRÉ s’exprime en ces mots  » je suis satisfaite ce soir de donner une attestation à une aînée qui a donné sa santé et sa jeunesse au Burkina Faso, à travers les associations. Elle est une précurseure, un modèle, Il faut reconnaître le mérite des aînées ». « Grande soeur merci beaucoup pour ton humilité et ton engagement », a félicité la coordonnatrice.

Remise d’attestation à la promotrice de Feminin actu.com

« Je reçois cela avec humilité, ma structure Pugsada est membre du cadre. Tout comme l’association la Réference, Femin in, etc… nous avons aussi une pépinière de jeunes filles,  nous allons les regrouper dans une plate – forme à la disposition de la médiation communautaire. Merci au CCOAGPCF- BF » s’exprimait ainsi Mme Hortense Lougué.

Elle a saisi l’occasion pour remercier les  femmes des médias en ligne. Grâce à leurs actions qui ont permis d’avoir la confiance des partenaires, et de  permettre aux associations féminines d’être mieux visibles en terme d’activités et  à travers le travail qu’elles abattent au quotidien. Madame la Coordonnatrice a félicité et reconu les efforts faits par les femmes des medias, les promotrices des médias en ligne et les directrices de publication telles que FasoAmazone.net; Queen Mafa.net; Feminin actu.com;  Mousso News.com, en ces termes :  » Nous sommes très reconnaissantes de ce que vous avez fait pour nous, c’est grâce à vous que nous sommes connues, que nous sommes suivies, et que nous arrivons à nous exprimer quand nous voulons. « Que Dieu vous donne les moyens de continuer,  qu’il vous offre beaucoup plus d’opportunités afin que vous grandissez ».

Karen Ouedraogo

images photos

Hamza J. Baptiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.