Retrait de la MINUSMA au Mali: Ce que les maliens reprochent à la mission Onusienne

0
212
Men hold signs that reads, 'MINUSMA get out' (MINUSMA - United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali) during a protest against French and UN forces based in Mali organized by Malian organization 'Yerewolo debout sur les remparts ' or 'Yerewolo standing on the ramparts' in Bamako on January 10, 2020. - Several hundred Malians demonstrated in Bamako to demand the departure of foreign troops, in particular the French force Barkhane, three days a head of a summit in France intended to "clarify" their roles in the fight against jihadism in the Sahel. (Photo by ANNIE RISEMBERG / AFP)
17/06/2023

« Ni les propositions du Secrétaire général, encore moins le projet de résolution en cours de négociation par les membres de ce conseil n’apportent de réponses appropriées aux attentes des maliens » déclaration de Modibo Keïta dans Bamada.net

Cette déclaration du MAE malien résume à suffisance le drame onusien au Mali :
1. Treize mille touristes onusiens en villégiature, pendant plus de 10 ans, dans les belles contrées du Mali transformées en enfer… en raison de leur insouciance dans une mission qui les dépasse.
2. Un budget colossal de 12 milliards de dollars, équivalent à plus de 3 fois le budget annuel du Mali, a été dilapidé en 10 ans… cette orgie financière équivaut à 6 fois le montant de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM ) de février 2015. On peut aisément imaginer l’efficacité du Mali dans la lutte contre le terrorisme, si ces 12 milliards de dollars y avait été investis dans un esprit constructif, c’est-à-dire l’équipement et la formation des FAMa…
*Mais l’ONU n’en a cure* !
3. dans un document remis aux membres du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l’ONU déclare : _”La Minusma est une opération de maintien de la paix là où il n’y a pas de paix à maintenir”…_ avouant ainsi l’inutilité évidente de la Minusma :
*l’ONU envoie une mission là où on en a pas besoin* !
4. Cette situation ubuesque a malheureusement provoqué, en 10 ans, la mort de 165 casques bleus !
Après Brakhane l’an dernier, les Maliens disent cette année à la Minusma: Bon débarras et sans regret!
Modibo keita
Bamada.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.