Burkina Faso: Contribution des femmes à la paix à la sécurité, à la cohésion sociale

0
472

Ceci est la 2nd intervention des femmes, à l’occasion de leur rencontre d’échanges avec le Chef de l’Etat, le capitaibe Ibrahim TRAORÉ, ce mardi 18 juillet 2023.

Excellence, Monsieur le Président de la Transition, après la 1ere intervention qui a égrainé l’impact destructif engendré par l’insécurité sous nos cieux, les femmes du Burkina ne sont point passives. Permettez-nous de vous présenter quelques actions entreprises en vue d’un retour à la paix.

EN MATIERE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS, LES INITIATIVES FEMININES SUIVANTES ONT ETE ENTREPRISES

La participation des femmes et des filles aux plaidoyers auprès des leaders d’opinions (administratif, politique, coutumiers et religieux, etc.) pour la résolution des crises communautaires ;
L’éducation des enfants à travers des valeurs de tolérance, de pardon et de vivre-ensemble ;
L’organisation des journées promotionnelles sur la parenté à plaisanterie ;
L’organisation de forum sur la cohésion sociale et le vivre-ensemble ;
Les sensibilisations des enfants et des jeunes dans les familles sur la prévention de la radicalisation et la lutte contre l’extrémisme violent ;
La création de champs de paix exploités par les femmes et les filles déplacées internes et femmes des communautés hôtes ;
L’implication des femmes dans les comités de gestion des plaintes sur les sites de PDI.

EN MATIERE DE COHESION SOCIALE ET DU VIVRE ENSEMBLE
Dans le but de renforcer le vivre ensemble et la cohésion sociale, les femmes ont mené les actions de sensibilisation suivantes :
l’animation des causeries-éducatives sur la paix et la cohésion sociale au profit des femmes des associations féminines ;
l’organisation de séances de sensibilisation sur la promotion de la culture de la solidarité ;
la mise en œuvre de la résolution 1325 ;
la formation sur le cercle de paix ;
la campagne de sensibilisation sur les VBG en situation de crise humanitaire ;
l’animation de sessions de formation sur la gestion des conflits au profit des personnes déplacées internes et des communautés ;
la participation au cadre de concertation sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale ;
la mise en place d’un réseau de paix et de cohésion ;
l’animation de sessions de formations sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale ;
l’organisation de formations sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale ;
l’organisation de séances de sensibilisation sur la promotion de la culture de la solidarité.

EN MATIERE DE RENFORCEMENT DE LA SECURITE
Les actions entreprises par les femmes s’articulent autour de :
l’enrôlement des femmes comme VDP ;
l’organisation de marches de soutien aux Forces de Défenses et de Sécurité ;
la mise en place des structures de veilles sur la sécurité à travers les coordinations des organisations féminines ;
les dénonciations des cas suspects ;
la mobilisation de fonds pour l’effort de paix.

EN MATIERE DE PROMOTION DE LA SOLIDARITE
S’agissant de la promotion de la solidarité, les actions suivantes ont été entreprises :
– le soutien alimentaire aux VDP ;
– la mobilisation de fonds en espèce et en nature au profit des personnes déplacées internes ;
– la collecte et remise de dons aux femmes déplacées internes et aux autres femmes vulnérables ;

– l’organisation de repas communautaires avec les personnes déplacées internes ;
les formations des femmes hôtes et PDI en AGR suivi de dotation en matériels de transformation des produits forestiers non ligneux (PFNL) et agricoles.

Excellence, Monsieur le Président de la Transition, telles sont les initiatives entreprises par les femmes du Burkina Faso pour contribuer à la paix, à la sécurité et à la cohésion sociale dans notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.