Lancement de la 4è édition du camp vacances Handball: Sous le thème « Le developpement du sport face à l’insécurité »

0
332

Lundi 31 juillet 2023

Le top départ de la 4ème édition du  camp vacance handball, a été donné ce matin du lundi 31 juillet 2023, à Ouagadougou sur le plateau omnisport du Moro Naaba de l’école Bilbalgho. Du 31 juillet au 10 septembre 2023,  ces futurs handballeur(euses)s seront formés sous le thème « Le developpement du sport face à l’insécurité », aux différentes techniques du handball, suivies des séances de sensibilisation sur la sécurité, le sécourisme et d’autres actions éducatives.

les campeurs filles de AS Shalom

Assami TIENDREBEOGO, parrain de la cérémonie, par ailleurs

premier vice-président de la direction spéciale de la commune de Ouagadougou. « Nous sommes venus ce matin pour le lancement du camp vacances handball. C’est un honneur pour moi et les siens d’accompagner ce genre d’activités pendant les vacances »,  s’est réjoui le  parrain Assami.

Le parrain Assami TIENDREBEOGO, à gauche

Selon lui, c’est une façon saine de mobiliser la jeunesse, si nous savons que notre pays traverse une crise sécuritaire qui permet pas souvent de faire des voyages à l’intérieur de certains sites touristiques du pays, » nous pensons qu’ au delà c’est une occupation saine pour les enfants. « Nous pensons également que c’est une manière aussi de préparer la relève au sein du sport en particulier du handball au Burkina Faso », a t-il soutenu.

« Nous espérons qu’au délà, à chacun de ces camps vacances sortirons des joueurs et des joueuses qui vont hisser haut le drapeau du Burkina Faso au niveau international ». « Vous savez aussi que le sport est une manière de faire la promotion d’un pays, de lever haut le drapeau, il crée des ambassadeurs en d’autres termes. Grâce à Fabrice Zango et Iron Bybi, l’hymne national du Burkina Faso, est chanté dans les plus hautes tribunes au niveau international ».

Pour lui, ce camp vaccances  est une façon de préparer toute cette relève afin que l’on puisse hisser davantage le drapeau du Burkina Faso, à chaque victoire, souhaite le co-parain.

Moussa Kafando,  président et coach de AS Shalom

« Cette année nous avons décidé de choisir monsieur Boukari Sawadogo, Président directeur genéral( PDG), du garage Auto-Nazemsé, comme co-parrain, parce qu’il a décidé de  lancer « les touts petits » au tournoi du camp vacances AS Shalom handball », a indiqué le président et coach de AS Shalom, monsieur Moussa Kafando.

Pour lui, ce thème « Le developpement du sport face à l’insécurité », est de repenser, echanger comment développer le sport en période de crise sécuritaire?.

Mlle Amkya Kaboré, campeure 13 ans passe en classe de 6è à l’ecole Bilbalgo, aimerait être une athlète internationale de handball, ramener une coupe pour le Burkina Faso.

Il fait référence à la crise sécuritaire, parce que pour le coach Kafando « beaucoup ont perdu leurs parents au front et beaucoup sont devenus des personnes déplacées internes(PDI), qui ne  sont plus à Ouagadougou ». D’où pour pratiquer le sport c’est tout un problème pour eux.

Les activités prévues au programme sont: la formation sur la tactique du jeu de handball, la sensibilisation des enfants d’abord sur le côté sécuritaire, aussi sur le secourisme avec les conseils et consignes du directeur des sapeurs-pompiers, des causeries éducatives, etc.

Karen Ouedraogo

FasoAmazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.