Le Président de la Transition aux forces combattantes du Sud-Ouest : « la guerre bat son plein…il faut donc se préparer à toute éventualité »

0
188

(Gaoua, 30 novembre 2023).

En prélude à la cérémonie de pose de la première pierre du Centre hospitalier régional universitaire de Gaoua, le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, Chef suprême des armées, a rencontré tôt ce matin à la Caserne de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers de Gaoua, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ainsi que les Volontaires pour la défense de la patrie de la région.

« Nous sommes venus prendre la température et communier avec la population et les combattants que vous êtes. Voilà pourquoi ce matin on a tenu à vous rencontrer, à vous féliciter pour le travail abattu, pour tout ce que vous faites pour cette région », a indiqué le Chef suprême des armées.

Pour le Président de la Transition, c’est l’une des régions où les forces combattantes ont fait un travail remarquable pour faire reculer l’hydre terroriste.

Le capitaine Ibrahim Traoré

Le Capitaine Ibrahim TRAORE a salué la résilience et la détermination de la population du Sud-Ouest dont le nombre massif de VDP enrôlés en est le témoignage.

Le Chef suprême des armées a indiqué que des dispositions sont prises pour renforcer les effectifs et les équipements de combat au profit des FDS et des VDP en vue de bouter le terrorisme hors de nos frontières.

« Le défi n’est pas seulement le terrorisme. Le terrorisme est là certes, mais il ne faut pas exclure d’autres types de conflits; et il faut prendre la mesure de la chose. J’espère que vous suivez l’actualité sous régionale. Il faut donc se préparer et se tenir prêt», a soutenu le Chef de l’Etat.

Il a aussi ajouté que des Bataillons d’intervention rapide (BIR) vont s’implanter à Gaoua dans le Sud-Ouest et à Banfora dans les Cascades en plus de celui déjà opérationnel à Bobo-Dioulasso dans les Hauts-Bassins.

Le Capitaine Ibrahim TRAORE a invité les FDS à donner le meilleur d’elles-mêmes et à faire corps avec les VDP dans la lutte contre l’hydre terroriste.

« La guerre bat son plein comme vous pouvez le suivre. Le weekend, vous avez vu la démonstration que les terroristes ont tenté à Djibo. Ce n’est pas exclu qu’ils puissent se réunir pour vouloir porter un coup dur. Dieu merci, nous leur avons infligés de lourdes pertes. Il faut donc se préparer à toute éventualité », a exhorté le Chef de l’Etat aux forces combattantes de la région du Sud-Ouest.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.