Mario ATTIDOKPO: À coeur ouvert avec le Baobab d’Afrique des Arts vivants

1
883
Mario ATTIDOKPO, universitaire , avec son trophée de reconnaissance à la 11è édition du FITHA 2023

Le média Fasoamazone.net, a eu le plaisir de s’entretenir avec Mario ATTIDOKPO, lauréat du trophée d’honneur du Festival International de Théâtre d’Abidjan FITHA 2023. Nous avons voulu en savoir plus sur cet exploit et entendre les mots du principal intéressé. Voici donc l’interview accordée par Mario ATTIDOKPO.

Fasoamazone.net : Bonjour Mario, félicitations pour avoir été lauréat du trophée d’honneur du Festival International de Théâtre d’Abidjan FITHA 2023. Pouvez-vous nous raconter votre expérience lors de cet événement ?

Mario ATTIDOKPO : Bonjour et merci Fasoamazone.net ! C’était une expérience incroyable et unique de participer au Festival International de Théâtre d’Abidjan. L’ambiance était festive, avec des compagnies de théâtre, de conte, de danse et de nombreux artistes talentueux venus d’Afrique et du monde entier pour partager leur passion pour les arts vivants. J’ai eu l’opportunité de présenter mon spectacle de conte, intitulé : « Il était une fois le conte », qui porte sur l’origine du conte. Surtout qu’au commencement était le conte. C’était un moment de partage avec le chaleureux public d’Abidjan à Treichville. Un moment fort en émotions, que je n’oublierai jamais.

Fasoamazone.net : Comment avez-vous été sélectionné pour recevoir ce trophée d’honneur ?

Mario ATTIDOKPO : Il faut dire je participe au FITHA pour la deuxième fois et dès la première édition, j’ai décidé de mettre mon expertise et mes expériences d’organisateur de festival (le FESCONTE) au service de la direction du FITHA. J’espère que cette option de collaboration et de brillante participation à l’événement avec mes prestations ont touché positivement le jury qui m’a décerné le trophée d’honneur.
Je précise que la Directrice du FITHA la Reine Delphine YOBOUE a été également touchée par l’originalité de mes divers apports techniques en matière d’organisation et par la profondeur des contenus de mes spectacles.

Fasoamazone.net : Pouvez-vous nous parler davantage de votre spectacle « Il était une fois le conte » ?

Mario ATTIDOKPO : Bien sûr ! « Il est une fois le conte » est un spectacle de conte qui situe l’origine de cet art oratoire et du récit. Quand, où, comment et pourquoi le conte a vu le jour…, voilà des questions pointues auxquelles ce spectacle apporte des réponses pédagogiques et didactiques.

Fasoamazone.net : Qu’est-ce que cette distinction représente pour vous en tant qu’artiste ?

Mario ATTIDOKPO : Cette distinction représente beaucoup pour moi. C’est une reconnaissance de mon travail et de ma passion pour les événements en arts de spectacle, pour les arts vivants et surtout pour cet art millénaire qu’est le conte. Cela signifie également que ma vision, mon engagement, ma voix trouvent un écho favorable chez les promoteurs culturels et les spectateurs. En tant qu’artiste pluridisciplinaire, formateur et promoteur culturel, mon but est de faire réfléchir et émouvoir les communautés via mes formations, mes créations et mes diffusions.
Et donc, recevoir ce trophée d’honneur est une validation de mes différents travaux artisticoculturels. Cela va certainement m’encourager à continuer à explorer des sujets importants à travers les arts vivants.

Fasoamazone.net : Comment pensez-vous que cette distinction va influencer votre carrière dans le monde du conte ?

Mario ATTIDOKPO : Je pense que cette distinction va certainement me donner plus d’opportunités professionnelles dans le domaine du conte et en matière d’arts vivants en ratissant large. Une distinction permet toujours de se faire connaître davantage auprès des professionnels du milieu, tels que les metteurs en scène, les producteurs et les compagnies d’arts vivants. J’espère également pouvoir présenter mon spectacle dans d’autres festivals internationaux et partager mon message avec un public plus large. Cette distinction va donc certainement ouvrir de nouvelles portes et m’offrir de nouvelles perspectives dans ma carrière.

Fasoamazone.net : Avez-vous d’autres projets ou ambitions pour l’avenir dans le domaine du conte ?

Mario ATTIDOKPO : Absolument ! Je suis constamment en train de développer de nouveaux projets en matière d’événements en conte et en création de spectacles de conte et de conte théâtralisé. Actuellement, je suis en création du spectacle de conte théâtralisé « La légende baoulé ». C’est une réécriture de ma plume que je suis en train de mettre en scène avec ma structure l’Ensemble Culturel les Griots Noirs du Togo en co-création avec la Troupe théâtrale du Département Espagnol de l’Université de Lomé. Cette même légende baoulé est également en pleine création avec la Section Théâtre et Lecture de l’École Internationale Mariam de Lomé.
Nous sommes également en pleine répétition du spectacle de conte théâtralisé « Renversons la tendance », texte et mise en scène que j’assure, avec en distribution des artistes de ma structure l’Ensemble Culturel les Griots Noirs du Togo en co-création avec un groupe de jeunes de la Commune Wawa 1 au Togo et un groupe de jeunes de la Maison d’Enfants de Salvert en France, dans le cadre d’une tournée artistique en France en février 2024.

Notre Festival International de Conte du Togo FESCONTE, sera aussi à sa 20ème édition du 11 au 30 août 2024 avec des ateliers en techniques de conte et des spectacles de contes dans 20 localités.

Fasoamazone.net : Merci beaucoup Mario pour cette interview et encore félicitations pour votre trophée d’honneur. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos futurs projets théâtraux !

Mario ATTIDOKPO : Je vous remercie Fasoamazone.net pour cette opportunité et vos encouragements. C’était un plaisir de partager mon expérience avec vous. J’espère que mon travail continuera à toucher les spectateurs et à susciter des réflexions. Je ne manquerai pas de vous tenir informés de mes futurs projets en matière d’arts vivants.

Interview réalisé par Karen Ouedraogo

FASOAMAZONE.NET

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.