RENAIDS/ Burkina: Des visites et du matériél médical au profit de 5000 enfants en situation de handicap

0
163
Les enfants

Le Réseau National des Associations intervenant dans le Domaine  de la Santé( (RENAIDS), a lancé officiellement ce lundi 29 janvier 2024, à Ouagadougou, les activités de réalisation des visites médicales et la dotation de matériel  médical adapté au profit de 5000 enfants en situation de handicap. Présidée par le representant  du ministre d’État, ministre en charge de la communication et de la culture, Mamadou DEMBÉLÉ, cette cérémonie a drainé du beau monde.

Cette céremonie  rentre  dans le cadre du programme d’activités du RENAIDS,  dans le cadre de la promotion de la santé et surtout de la santé des enfants en situation de handicap.

Le matériel

La réalisation des activités de visites médicales et la dotation de matériels medicaux adaptés à 5000 enfants bénéficiaires en situation de handicap concernent 140 écoles des six(6) régions  du projet, que sont la région du Centre, du Centre- Est, de l’Est, du Nord, du Plateau Central et du Sud-Ouest. Ces activités sont prévues se tenir durant 06 mois avec un budget total de trois cent soixante- quatre mille six cent vingt dollards(364 620. US).

Un honneur et un privilège, pour le Président du Conseil d’Administration(PCA) du RENAIDS, monsieur Inoussa SARÉ d’avoir pu tenir la promesse. Pour ce qui est de la consultation médicale, Il s’agira d’aller dans les différents établissements. Le  travail se fera en concertation avec les techniciens aussi avec les formations sanitaires, notamment les districts.

Le PCA du RENAIDS, monsieur Inoussa SARÉ

Sur le terrain les spécialistes définissent  le type d’handicap de l’enfant, et la nature du matériel, qu’il faut lui acheter, a précisé le PCA du RENAIDS, monsieur Inoussa SARÉ

« Vous savez, que pour son développement, socio- économique, le  Burkina Faso a besoin de tous  ses enfants sans exécution. Cette initiative vise à accompagner tout ces enfants vivant avec un handicap pour diagnostiquer de façon précise, qu’elle est la nature de leur handicap, et définir le matériel adapté pour les accompagner au cour de leur processus d’apprentissage dans les classes et dans les meilleures conditions », a souligné, monsieur Mamadou DEMBÉLÉ, Directeur de cabinet,  représentant monsieur le ministre d’État,  ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Le réprésentant de monsieur le ministre d’État, Mamadou Dembélé(droite).

« Le gouvernement ne pouvait rester indifférent à cette belle initiative ».  » Nous sommes venus pour féliciter et encourager le promoteur, et l’ensemble des acteurs qui accompagnent,  pour que l’initiative soit une réalité ce jour, a indiqué le réprésentant de monsieur le ministre d’État.

Par ailleurs, il lance un appel à l’ensemble du monde éducatif à recevoir les principaux  acteurs, tout en leur ouvrant grandiose les portes, « pour qu’aucun enfant vivant avec  un handicap ne soit laissé en marge », a t’il sollicité.

Quant au Secrétaire Éxécutif du Cadre de Concertation des ONG en  Éducation de Base au Burkina Faso,  monsieur Assane SANKARA,  Il a précisé  que c’est un financement du gouvernement japonais, avec la Banque mondiale, par rapport aux enfants vivant avec un handicap. Pour la mise en oeuvre du projet, il a sollicité l’accompagnement du  RENAIDS. « il y a tout un ensemble d’activités qui doivent se mener », a t’il précisé.  » Nous avons un certain nombre d’activités, la formation des enseignants, la dotation en activités génératrices de révenus(AGR), sont autant d’activités que nous allons mener dans les 140 établissements au niveau du Burkina Faso dans les régions concernées, a enuméré  monsieur le Secrétaire Éxécutif,  Assane SANKARA.

Photo de famille

Nelessi

Fasoamazone.net

Photos Hamza Jean Baptiste

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.