Nahouri/ Maison d’arrêt et de correction de PÔ: L’Inspectrice Assita Ouattara, la toute première directrice, s’engage à assurer sa mission avec dévouement

0
243
L'Inspectrice Assita Ouattara, installée dans ses nouvelles fonctions de directrice de garde pénitentiaire de la Maison d'Arrêtet de Correction de PÔ

Le vendredi 25 janvier 2024, le Haut-commissaire de la province du Nahouri, monsieur Auguste Kinda, a officiellement installé, l’Inspectrice de la garde pénitentiaire, madame Assétou Ouattara, directrice de la Maison d’ arrêt et de correction de Pô. En présence des collègues; chefs de services provinciaux; parents amis et connaissances, qui se sont déplacés pour lui apporter leur soutien, la toute première directrice de cet établissement pénitencier, s’engage à assurer sa mission avec dévouement et loyauté.

L’installation officielle de l’Inspectrice de la garde pénitentiaire, madame Assétou Ouattara, dans ses fonctions de directrice, (la toute première directrice) de la Maison d’Arrêt et de correction de Pô province du Nahouri, s’est  effectuée  en présence du directeur régional de l’administration pénitentiaire, du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou, de la directrice des sports et de la culture de l’administration pénitentiaire, le 25 janvier dernier. Cette installation intervient suite à sa nomination en Conseil des ministres du 04 décembre 2024.

Très enthousiasme, l’Inspectrice Ouattara a traduit toute sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays, du ministère de la Justice, pour la confiance placée en sa modeste personne. D’ores et déjà, elle mesure la dimension de la mission qui lui est confiée.

Notamment l’exécution des décisions pénales et plus particulièrement la mise en œuvre des condamnations à une peine privative de liberté tout en favorisant la réinsertion sociale des personnes qui leur sont confiées par l’autorité judiciaire.

Selon l’AIB, c’est avec dévouement, loyauté, abnégation, que la toute première directrice, s’engage  solennellement d’assurer les responsabilités qui lui ont été confiées. D’ores et déjà, elle sait compter sur l’accompagnement et le soutient de l’ensemble de sa hiérarchie, des autorités provinciales pour conduire les destinées de cette administration pénitentiaire.

« Cette installation est une étape décisive pour l’ouverture prochaine de cette Maison d’arrêt et de correction ». « Son ouverture prochaine, va beaucoup soulager les populations du Nahouri, surtout les prisonniers et leur famille. Ces  derniers étaient obligés de purger leurs peines à Manga très loin des siens », a indiqué, monsieur Auguste Kinda, Haut commissaire de la province du Nahouri, tout en apportant ses  félicitations et encouragements à la nouvelle promue.

Nelessi

Fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.