Emancipation de l’Afrique : le Capitaine Ibrahim TRAORE prêche l’éveil des consciences

0
76

(Ouagadougou, 07 mai 2024).

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu en audience, ce mardi dans la matinée, une délégation de l’Institut africain pour le Développement de la Diaspora (ADDI).

Au cours des échanges, le Chef de l’Etat a confié une mission d’éveil des consciences aux membres de cette association qui œuvre pour le développement des peuples et l’unité de l’Afrique.

Avec les membres de l’ADDI, le Chef de l’Etat a exposé sa vision pour l’émancipation du Burkina Faso et partant, de l’Afrique tout entière. Ce faisant, le Capitaine Ibrahim TRAORE a confié une mission à cette association. « C’est plus qu’un plaisir pour nous de voir que vous avez choisi de venir au Burkina Faso. On vous a surement dit que c’est un pays infréquentable (…). Vous êtes bien arrivés, vous êtes allés à Bobo-Dioulasso, vivre avec nous notre culture, ce qui nous lie, nous africains. Vous avez pu communier avec d’autres nationalités. C’est un message important que vous devez envoyer au reste du monde. A présent, vous êtes nos ambassadeurs pour expliquer que le Burkina Faso est bien fréquentable », a indiqué le Chef de l’Etat à ses hôtes.

Le Président de la Transition a également appelé l’ADDI à œuvrer à l’unité africaine. « Notre mission, c’est d’abord éveiller l’Afrique. Qui mieux que vous de la diaspora, pour faire comprendre ce que c’est que l’Afrique.

Notre combat, c’est de pouvoir nous unir. Parce que unis, nous sommes forts. Je vous exhorte à passer le message pour que l’Afrique puisse s’unir », a appelé le Chef de l’Etat. Il a également exprimé sa fierté de voir la diaspora unie au sein de cette association. Aussi, a-t-il invité les membres de l’ADDI à être des ambassadeurs pour l’éveil des consciences en Afrique.

Le Capitaine Ibrahim TRAORE a, par ailleurs, invité la diaspora à investir au Burkina Faso, terre d’opportunités aux énormes potentialités.

La présidente de l’Institut africain pour le Développement de la Diaspora, l’ambassadeur Dr Arikana Chihombori QUAO, s’est réjouie de l’opportunité de cette rencontre avec le Président de la Transition.

Dr Arikana Chihombori QUAO a indiqué que le Capitaine Ibrahim TRAORE est en train de démontrer qu’il est possible de se libérer du joug de l’oppresseur. Elle a par ailleurs marqué le soutien de son association à la Transition. « Nous sommes avec vous. Nous sommes avec le peuple burkinabè.

Vous avez rendu fiers plus de 300 millions de personnes de la diaspora africaine, qui vous suivent et qui vous supportent », a-t-elle déclaré.

L’ADDI est une association basée aux Etats-Unis. Ses membres viennent de l’Amérique, de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique et de l’Australie.

Une forte délégation de cette association a pris part à la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture à Bobo-Dioulasso tenue du 27 avril au 04 mai dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.