6ème TAC ; Apres les accords, place aux actes

0
939
Notre capitale a accueilli, il y a une quinzaine de jours le 6e Traité d’Amitié de Coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Tout le gratin politique ivoirien, avait pris la direction à Ouagadougou pour cette rencontre couronnée par un conseil conjoint des ministres et une rencontre au sommet entre le président Alassane Dramane OUATTARA (ADO) et Rock Marc Christian KABORE le président du Faso.

Plusieurs autres activités de convivialités ont marquée cette communion fraternelle, au cours de laquelle plusieurs accords ont été signés. C’est un truisme de dire que la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont unis par l’histoire et la géographie. Sur le plan culturel plusieurs peuples existent au Burkina Faso comme en Côte d’Ivoire. Ce pays avec ses ports est la porte ouverte la plus proche du Burkina Faso qui est un pays enclavé sur l’extérieur. La crème politique des deux pays n’a fait que ce qui existe déjà. C’est-à-dire, une obligation de coopération gagnant-gagnant. C’est peu d’affirmer que beaucoup de produits manufacturés ou pas, vendus au Burkina proviennent de la Côte d’ivoire. Au Burkina, il n’y a presque pas de famille qui n’a pas, un membre ayant vécu ou qui vit en Côte d’Ivoire actuellement. D’aucuns même disent que la Côte d’Ivoire et le Burkina, c’est comme chambre-salon. Les répercutions politiques nées du coup d’Etat perpétré par la Général Gilbert DIENDERE, ont failli mettre du plomb dans l’aille des relations séculaires qu’entretiennent nos deux pays. Certaines mauvaises langues disent que les burkinabés copient chez leurs frères ivoiriens la mode dans presque tous les domaines (Danse, musique, films et même la gastronomie…) Après avoir fumé le calumet de la paix, il reste à présent à nos peuples qui se connaissent très bien et qui se tolèrent à passer aux actes pour consolider l’axe Ouagadougou-Yamoussoukro.

Mamadou KONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.