7è édition du Festival International de la Liberté de la Presse(FILEP)

0
774
Le présidium composé du Haut Représentant du Chef de L'Etat Sherif Sy, Maitre Halidou Ouedraogo et Médard Jean Claude.
7è édition du Festival International de la Liberté de la Presse (FILEP). Cérémonie à laquelle  environ plus de deux cent cinquante(250) de journalistes et défenseurs des droits humains notamment de la liberté de presse et d’expression de  plus de 30 pays invités ont pris part. Et c’est  sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré représenté par le Haut Représentant du chef de l’Etat, Cheriff SY que ladite activité s’est déroulée.
Les participants a la cérémonie du FILEP 2017.
Les participants a la cérémonie du FILEP 2017.

Placée sous le thème de « défis sécuritaires en Afrique : Rôle et responsabilité des médias », cette 7è édition  selon le comité d’organisation se veut être  une tribune pour, à la fois analyser, l’ampleur du phénomène terroriste et ses implications pour l’Etat de droit en Afrique.

M. Boureima Ouedraogo président du comité d'organisation de la 7ème édition du FILEP
M. Boureima Ouedraogo président du comité d’organisation de la 7ème édition du FILEP

Ainsi donc  au cours de ce festival qui aura lieu du 08 au 11 novembre 2017,  il s’agira d’après Boureima Ouédraogo président du comité d’organisation de répondre à différentes préoccupations pour barrer la route au terrorisme qui prend de l’ampleur de jour en jour, notamment «quels peuvent être le rôle et la responsabilité des médias ? Quelles leçons peut-on tirer  des expériences de plusieurs pays africains confrontés à ce phénomène ? Quelles sont les limites objectives des médias face aux défis sécuritaires ? Comment faire des médias des partenaires stratégiques dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes ».

Le Haut Représentant du Président du Faso,  Chériff Sy

Halidou Ouédraogo, membres fondateur du FILEP
Halidou Ouédraogo, membres fondateur du FILEP

quant à lui voit à travers ce thème une occasion pour les médias de réfléchir à leur contribution possible et des citoyens pour, à défaut d’éradiquer l’hydre du terrorisme, le réduire à des proportions beaucoup moins  destructives qui menacent les fondements du vivre ensemble car le dit-il « là ou des journalistes de  plusieurs pays sont réunis, il n’y a point de chance  pour la violence de prospérer ».
Cette cérémonie a vu également la présence de Halidou Ouédraogo, l’un des membres fondateur du FILEP. C’est l’occasion pour lui de remercier l’ensemble des pays qui ont accepté prendre part à ce festival  et souhaiter bon déroulement aux activités du festival.

Photo de famille des autorités et festivaliers.
Photo de famille des autorités et festivaliers.

Frédéric TIANHOUN 
www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.