UACO 2017 : Clap de fin de la 10ème édition après trois jours d’échanges

0
1057
La cérémonie de clôture de  la 10ème  édition des Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) a eu lieu ce Samedi 18 juillet à la salle de Conférence de Ouaga 2000. L’édition 2017 a connu la participation des professionnels de l’information et de la communication venus de la Cote d’ivoire, du mali, du Niger, du Benin, du Togo, de la Guinée mais aussi d’Europe. Des expositions de Stands, Forum et  colloques mais aussi des Débats ont été au cœur des échanges pendant trois jours sous la présidence du ministre de la Communication, Porte-Parole du gouvernement et Président du Comité exécutif des UACO Rémy Fulgance DANDJINOU. 
Les participants à la cérémonie de clôture.
Les participants à la cérémonie de clôture.

Du 16 au 18 novembre 2017 les UACO ont offert  aux professionnels de l’information   un cadre professionnel pour échanger autour des défis de la communication et de l’information.
Il s’est agi au cours des échanges de mener une analyse profonde sur  les défis que  les médias sociaux engendrent.

 L’objectif  étant de contribuer à l’amélioration des activités des réseaux sociaux. La popularité des réseaux sociaux n’est plus à démontrer et les utilisateurs du web augmentent de façon exponentielle. En effet on dénombre 4 milliards d’internautes à travers le monde sur  une population mondiale estimée à 7 milliards. L’Afrique n’est pas en reste. Le berceau de l’humanité compte 362 millions d’internautes sur une population estimée à  1 milliard.

Pr. Serges Théophile BALIMA
Pr. Serges Théophile BALIMA

Pour le Pr. Serges Théophile BALIMA les médias sociaux exposent le citoyen à un flux d’information qui déstabilise les équilibres socio- politiques. Le professeur ajoute que la technologie n’est ni bonne ni mauvaise, le danger réside  dans l’utilisation  qui en est faite.  Il reconnait qu’avec elle l’émancipation citoyenne est réelle.

Les  participants à cette 10ème édition des UACO recommandent une accentuation de la formation. En outre les instituts et les écoles de l’information et de la communication sont invités à prendre en compte les questions de réseaux sociaux dans les curricula.

 Les travaux ont relevé que nous ne sommes pas à l’abri de dérives liées à l’utilisation non professionnelle des médias.

Rémy Fulgance DANDJINOU, ministre de la Communication Porte-Parole du gouvernement et Président du Comité exécutif des   UACO.
Rémy Fulgance DANDJINOU, ministre de la Communication Porte-Parole du gouvernement et Président du Comité exécutif des UACO.

Le ministre de la Communication Porte-Parole du gouvernement et Président du Comité exécutif des   UACO Rémy Fulgance DANDJINOU nous montre la voie à suivre à travers cette exhortation : ’’ Il faut  relever le défi du travail professionnel qui intègre l’éthique et la déontologie en prenant en compte la responsabilité sociale des journalistes « .

Les participants ont reconnu un  retard dans la mise en œuvre de la télévision numérique terrestre (TNT) dans l’espace UEMOA. Ils recommandent à cet effet l’accélération de la mise en œuvre de la TNT et pour ce faire tous souhaitent  l’accompagnement des états et le renforcement de la coopération entre les télévisions publiques et privées de l’espace UEMOA.

La 11ème édition des Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) est prévue  du  14 au 16 novembre 2019.

Par D. KAFANDO/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.