Primature: Session extraordinaire du programme d’urgence pour le sahel

0
992
Session extraordinaire du programme d'urgence pour le Sahel

C’est une session qui a réuni tous les ministres du gouvernement ce lundi 20 novembre à la primature, laquelle session d’ailleurs qui a été  présidée par le premier ministre chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba. Cette session a eu pour objet d’examiner l’état d’exécution des marchés du programme au 30 octobre 2017 et le plan annuel de travail 2018 du programme.

Les participants à cette session
Les participants à cette session

Pour ce qui concerne l’état de mise en œuvre des marchés publics du programme au 30 octobre le conseil à décider qu’en raison de nombreuses contraintes inscrites, sur

Le Premier Ministre Paul Kaba Thieba
Le Premier Ministre Paul Kaba Thieba

199 marchés prévus pour un coût estimatif de 77,8 milliards de francs CFA, 17 pour-cent sont entièrement exécutés, 51 pour-cent sont en cours d’exécution avancés et 32 pour-cent non pas connu de démarrage pour divers raisons. Egalement, Comparativement à l’état d’avancement des marchés au 30 septembre soumis au conseil tenu le 20 octobre passé, il Ya une évolution significative des marchés publics qui passe de 11 pour-cents à 17 pour-cents. Les marchés non entamés ont diminué de 12  passant de 34 à 22 marchés. Au vu de ces résultats le conseil encourage les ministères à fournir plus d’efforts dans la célérité, dans la passation des marchés en vue d’atteindre un taux d’exécution élevé à la fin de l’année notamment pour les marchés dont les procédures de passation sont toujours en cours.
Quant au plan annuel de 2018, le conseil l’a examiné  d’après Wilfried Martial Bassole, le Secrétaire général en charge de l’aménagement du territoire. « Le conseil estime que le secrétariat technique en relation avec les départements des différents ministères  doit travailler de manière à déterminer les financements acquis, le nombre de financement à rechercher et soumettre le document pour adoption à une session extraordinaire prochaine du conseil » déclare-t-il.

A la fin de la session le conseil a pris des résolutions notamment dans le domaine de la communication sur le projet. En vue d’assurer une meilleure communication sur le programme auprès des bailleurs de fond et pouvoir mobiliser des ressources  conséquentes le conseil instruit le ministre en charge du développement d’organiser une rencontre bilan du programme 2017 et de présentation du plan annuel de 2018 aux partenaires techniques et financiers  avant le30 mars 2018. 
Aussi, en vue d’assurer une planification et un suivi efficace du programme le Conseil instruit chaque ministre à tenir une rencontre mensuelle avec les directions générales des études et des statistiques  sectorielles, la direction centrale, la direction de control des marchés et des engagements financiers, la DAF et la DMP pour faire le point de l’état de mise en œuvre du programme.

Photo de famille avec les experts
Photo de famille avec les experts

Le conseil d’orientation stratégique instruit à proposer un mécanisme de motivation pour le personnel militaire, para militaire et les civils affectés dans les zones couverts par le programme d’urgence pour le sahel ou présentant des risques sécuritaires. Au cours de cette session également le conseil recommande au gouvernement d’encourager les moyennes et grandes entreprises dans la réalisation des projets. Concernant les problèmes des enseignants notamment les salles de classe et les engins brûlés dans le sahel suites aux attaques récentes, le gouvernement dit avoir remboursé tout ce qui a été endommagé pour permettre aux enseignants de poursuivre leur travail.

Frédéric TIANHOUN 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.