Salon Made In Burkina : vers la promotion des produits locaux

0
1224
L’Association Entrepreneur d’Afrique organise un salon intitulé « Made in Burkina », du 7 au 11 mars au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO). Les promoteurs l’ont fait savoir ce mercredi 7 février 2018 autour d’une conférence de presse. Il s’agit pour eux de promouvoir les entreprises installés au Burkina Faso ainsi que leurs produits afin d’améliorer leur visibilité.
Les journaliste au Salon Made In Burkina
Les journaliste au Salon Made In Burkina

L’entreprenariat est un secteur porteur mais qui est malheureusement moins en vogue au Burkina et sa contribution à la croissance est marginale. C’est le constat de l’Association Entrepreneur d’Afrique (AEA). Fort de ce constat, elle initie un salon intitulé « Made In Burkina » pour promouvoir ce secteur. L’information a été donnée ce mercredi 7 février 2018 à Ouagadougou au cours d’un point de presse.
Le salon « Made In Burkina » se tiendra du 7 au 11 mars 2018 sur le site du SIAO. Stands, Talk show, conférences et cocktail constituerons les temps forts des épisodes du salon. « Entreprenariat, vecteur du développement : cas du Burkina Faso », c’est thème retenu pour la première édition du salon. A en croire Brice Sankara, Chef d’entreprise, Président de l’Association, cet événement est une opportunité de montrer le savoir-faire des entreprises au Burkina et par ricochet, participer a la lutte contre le chômage et la création de richesse. Ce salon offre également l’opportunité aux acteurs économiques de nouer des partenariats, foi de M.Sankara.

L'ancien Premier ministre Tertus Zongo
L’ancien Premier ministre Tertus Zongo

Tous les promoteurs sont des potentiels cibles de cette rencontre économique. En effet, selon le Président, il s’adresse aussi bien au secteur privé que public, aux PME/PMI, aux partenaires qui accompagnent les entreprises locales, etc. Une particularité, c’est que ce salon n’accepte que des produits entièrement fabriqués au Burkina et distribuables par divers canaux.
« Tous les secteurs d’activités économiques sont concernés (agroalimentaire, chimie, BTP, prestation intellectuelle, environnement) », laisse entendre Jean Olivier Tiendrebeogo, membre de l’Association.

M. Tiendrebeogo
M. Tiendrebeogo

L’autre volet de ce salon, est le programme SEEDCO qui a pour but de promouvoir la création d’entreprises au niveau des jeunes. D’après M. Tiendrebeogo, ce programme est conçu pour les jeunes étudiants inscrits dans les universités et les grandes écoles. Ils devront postuler et les meilleurs projets retenus verront leur projet financé.
Le budget estimatif de ce projet, avoisine près de 245 038 500 millions de francs CFA, à ecouter des organisateurs. Cette somme couvrira la période de 2017-2019 et cet effort est plus que nécessaire pour l’organisation du premier salon. Le « Salon Made In Burkina » est placé sous le patronage du Président du Faso et du ministre du Commerce et du parrainage de Tertus Zongo, Larlé Naba Tigré. Le Premier parrain, à savoir Tertus Zongo, présent à la conférence à venté les mérites de l’Association. L’ex Premier ministre du Burkina, a salué l’initiation et s’est dit prêt à les accompagner.

Justino/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.