Double attaque de Ouagadougou : le Ghana solidaire du Burkina Faso

0
900
Le Premier Ministre en pleine audience avec la délégation Ghanéenne
Ce mardi 13 Mars 2018, le premier ministre Paul Kaba Tieba recevait en audience au premier ministère une forte délégation Ghanéenne conduite par le ministre Ghanéen de la Sécurité Albert Kan Dapaah. La délégation est venue témoigner de son soutien et de sa compassion de la république Ghanéenne à sa sœur Burkina Faso .

Conscient que le terrorisme n’est pas limité qu’au Burkina Faso, la république sœur du Ghana à travers cette délégation dit se sentir touchée par le phénomène, bien qu’elle ne soit pas du G5 sahel. Par conséquent, elle demeure convaincue que c’est ensemble que nous pourrons lutter contre le terrorisme. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le Ministre de la sécurité du Ghana Albert Kan Dapaah à l’issue de cette audience avec le Premier ministre burkihabe

Accompagné de plusieurs responsables de la défense et de la sécurité de son pays, le ministre Albert Kan Dapaah dit avoir été mandaté par le Président Nana Akufo-Addo. « Pour venir témoigner de leur solidarité et affirmer que tout ce qui touche le Burkina Faso touche également le Ghana. Nous partageons la douleur engendrée par ces terroristes ».

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba(2ème a partir de la droite ) a pausé avec le ministère Ghanéen de la sécurité (en blanc) et sa délégation.
Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba(2ème a partir de la droite ) a pausé avec le ministère Ghanéen de la sécurité (en blanc) et sa délégation.

Le Ghana solidaire du Burkina bien qu’il ne fait pas partie du G5 Sahel. Mieux, préoccuper par la montée en puissance du terrorisme, il compte se mettre aux côtés du Burkina Faso et des autres pays de la force conjointe pour lutter contre le terrorisme. Aussi, foi du ministre Ghanéen de la sécurité,  » mon pays n’hésitera pas à partager des informations avec le Burkina Faso dans le cadre de la lutte anti terroriste ». Comme quoi une seule main na jamais pu ramasser la farine.

Hamadou Ouedraogo/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.